Le 1% le plus riche détiendra plus que les 99% restants

19/01/2015

Le pourcent le plus riche de la planète détiendra plus que les 99% restants de la population d'ici à 2016. Oxfam appelle le Forum économique mondial réuni à Davos à agir contre les inégalités grandissantes.

Aujourd'hui Oxfam lance une nouvelle étude: "Insatiable richesse : toujours plus pour ceux qui ont déjà tout". Cette étude montre que la part du patrimoine mondial détenu par les 1 % les plus riches est passée de 44 % en 2009 à 48 % en 2014.

Leur part du patrimoine mondial dépassera les 50 % en 2016. En 2014, les membres de cette élite internationale possédaient en moyenne un patrimoine de 2,7 millions de dollars par adulte.

L’explosion des inégalités entrave la lutte contre la pauvreté dans le monde. Une personne sur neuf ne mange pas à sa faim et que plus d’un milliard de personnes vivent avec moins de 1,25 dollar par jour.

Contre l'évasion fiscale

La directrice générale d'Oxfam, Winnie Byanyima, coprésidera l’édition 2015 du Forum économique mondial à Davos. En sa qualité de coprésidente, elle lancera un appel pressant à l’action pour enrayer la montée des inégalités, à commencer par des mesures énergiques contre l’évasion fiscale des multinationales, ainsi que pour accélérer les avancées vers la conclusion d’un accord mondial sur le changement climatique.

Winnie Byanyima, directrice générale d'Oxfam International:

Voulons-nous vraiment vivre dans un monde où 1 % possèdent plus que le reste d’entre nous?

Au cours des douze derniers mois, les dirigeants du monde comme le président Obama et Christine Lagarde, ont de plus en plus évoqué le besoin de réduire les inégalités extrêmes. Mais nous attendons encore qu’ils joignent le geste à la parole. Il est temps que nos dirigeant-e-s s’attaquent aux intérêts particuliers des poids lourds qui font obstacle à un monde plus juste et plus prospère.

Plan d'action

Oxfam appelle les États à adopter un plan en sept points contre les inégalités :

  • Mettre un frein à l’évasion fiscale des entreprises et des grandes fortunes
  • Investir en faveur de la gratuité et l’universalité de services publics comme la santé et l’éducation
  • Répartir équitablement la charge fiscale, l’allégeant du côté du travail et de la consommation tout en taxant davantage le capital et les richesses
  • Instaurer un salaire minimum et œuvrer à un salaire décent pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs
  • Instaurer une législation en faveur de l’égalité salariale et promouvoir des politiques économiques assurant le traitement équitable des femmes
  • Mettre en place une protection sociale suffisante pour les plus pauvres, notamment la garantie d’un revenu minimum
  • Adopter l’objectif commun de lutter contre les inégalités à l’échelle internationale

Signez contre les inégalités

 

Thème: