L’Europe fait un pas de géant vers la transparence fiscale des entreprises

21/03/2021

Bonnes nouvelles du Conseil européen : après cinq ans de blocage, les gouvernements de l'UE ont soutenu le 5 mars dernier de nouvelles règles européennes sur la transparence de l'impôt sur les sociétés. C’est une victoire majeure et vous avez contribué à la rendre possible.

La proposition – soutenue par la Belgique - prévoit que les multinationales rendent compte publiquement des bénéfices qu'elles réalisent, du montant de l'impôt qu'elles paient et de l'endroit où elles le versent. Les États membres, le Parlement européen et la Commission vont maintenant devoir se mettre d'accord sur un texte de compromis dans le cadre de négociations.

Un premier pas vers des impôts transparents

« Cet accord est un premier pas important vers une plus grande transparence de l'impôt sur les sociétés, mais il n'est pas suffisant. Pendant des années, les entreprises ont été autorisées à éviter l’impôt et à transférer des milliards de bénéfices vers des paradis fiscaux, à l'abri des regards du public”, a déclaré Chiara Putaturo, responsable de plaidoyer fiscalité et inégalités chez Oxfam International.

Une économie au service du plus grand nombre

Ensemble, nous avons fait pression sur le monde politique sans relâche pendant de nombreuses années. En 2018, 13.778 Belges ont signé la pétition d’Oxfam exigeant plus de transparence pour les multinationales. Et ce travail d’influence a fini par payer: notre gouvernement a fait de la lutte contre l’évasion fiscale une priorité de son accord de coalition.

Depuis lors, en collaboration avec le Tax Justice Network et CNCD-11.11.11, nous avons fait un travail de lobbying intense pour que davantage de parlementaires et d’autorités fédérales se positionnenent en faveur de plus de transparence fiscale.

En faisant entendre votre voix de citoyen.ne, vous contribuez au combat pour mettre fin à l’évasion fiscale et aux inégalités extrêmes. Le jour où toutes les multinationales paieront leur juste part d’impôt, des milliards d’euros pourront être libérés pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. En Belgique et dans le reste du monde. 

Photo : en mai 2018 nous avons remis en main propre 13.778 signatures au ministre de l’Economie Kris Peeters.

Thema: