Que fait Oxfam en République démocratique du Congo?

Dès sa création en 1964, Oxfam-Solidarité a noué des liens privilégiés avec de nombreux partenaires congolais. Ces sept dernières années, 16 projets (projets d’aide d’urgence, de réhabilitation en sécurité alimentaire et projets de développement structurel) ont été soutenus dans les territoires d’Uvira, Fizi, Mwenga, Kabare et Kalehe au Sud-Kivu ainsi que Masisi, Rutshuru, Béni et Lubero au Nord-Kivu.

Renforcer nos organisations partenaires

En termes de développement à long terme, l’objectif général que s’est fixé Oxfam-Solidarité pour les prochaines années en RDC est de contribuer à l’amélioration durable des conditions socio-économiques des petits producteurs, via la promotion d’une agriculture familiale compétitive et le soutien aux mécanismes de résilience. La résilience consiste à mettre en place des stratégies qui permettent de résister aux chocs prévisibles, de faire face aux pertes qui en découlent et de s’adapter aux nouvelles conditions. Oxfam-Solidarité intégrera à l'avenir davantage les problématiques du changement climatique et de la réduction des risques des catastrophes dans ses programmes. 

Á travers des formations, le renforcement des capacités des structures locales et l’organisation des différentes filières, Oxfam-Solidarité privilégie une approche constructive, basée sur le long terme. Par exemple, les actions d’Oxfam-Solidarité concernant la sécurité alimentaire sont accompagnées de formations sur les bonnes pratiques agricoles. Oxfam-Solidarité appuie aussi la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus (e.g. saponification, moulins communautaires) qui redynamisent l’économie locale.

Oxfam-Solidarité travaille systématiquement en collaboration avec des ONG locales et renforce les capacités de ses partenaires, convaincue que les communautés locales et la société civile sont les mieux à même de comprendre les besoins et aspirations des populations.

Les "foires au choix", une approche innovante

À moyen terme, Oxfam-Solidarité contribue à améliorer l’accès aux intrants agricoles des ménages vulnérables et permet la relance agricole d’une région. A l’inverse des distributions directes de semences, le système innovant des « foires au choix » permet aux bénéficiaires de choisir les intrants qui répondent le mieux à leurs besoins parmi un assortiment varié de semences dont la qualité a été contrôlée au préalable.

Le soutien aux organisations de producteurs et aux structures coopératives est au cœur du programme de développement d’Oxfam-Solidarité. Ainsi, en ce qui concerne par exemple la filière du café, le programme actuel vise l’amélioration des revenus et des conditions de vie des caféiculteurs à travers une production écologiquement durable d’arabica haut de gamme. En s’imposant le respect des normes internationales, les producteurs s’offrent un meilleur accès aux marchés du commerce équitable plus rémunérateurs. Oxfam-Solidarité fait également partie de l’alliance Agricongo qui travaille au renforcement de l’agriculture paysanne et organise, en collaboration avec des ONG belges, des ateliers à destination des leaders paysans.

Paix et sécurité

En matière d'aide humanitaire, Oxfam-Solidarité met en œuvre des stratégies à court terme pour permettre aux ménages les plus vulnérables de subvenir à leurs besoins, via par exemple le système « argent contre un travail » (« cash for work ») mis en œuvre pour réaliser des travaux d’intérêt communautaire (creusement d’étangs piscicoles, réhabilitation de tronçons de desserte agricole, etc.). Ces programmes de cash-for-work, mais aussi la distribution de coupons alimentaires ou d’argent liquide aux familles les plus vulnérables, permettent aux personnes qui ont fui les violences d’acheter la nourriture et les produits de première nécessité dont ils ont le plus besoin, tout en faisant marcher le commerce local.

Enfin nous tentons tant que possible de protéger les personnes les plus vulnérables en formant des personnes de référence (aux droits des déplacées, à comment réagir en cas de violences) qui sensibilisent les autres et dirigent les personnes vulnérables vers les structures de prises en charges psychosociales ou médiales les mieux à même de les aider.

Dans le cadre de son plaidoyer au niveau international, en Belgique et en RDC, Oxfam traite de la protection des populations civiles, des conséquences humanitaires des offensives militaires au Kivu ainsi que, à plus long terme, de la nécessité de trouver une solution à la présence de nombreux groupes armés et de réformer le secteur de la sécurité. Malgré ce contexte de violence récurrente, la population congolaise ne perd pas espoir et continue à vouloir prendre son destin en main. Oxfam plaide dans ce cadre pour un accès sûr aux moyens de subsistance pour les communautés les plus vulnérables, et plus d'opportunités de travail dans un contexte très difficile. La paix et la sécurité sont en effet des conditions indispensables au développement.

Les projets d'Oxfam en RD Congo reçoivent des financement de l'Union Européenne, de la Coopération Belge au développement, de l'Agence Wallonne de l'air et du climat et d'Orange.

      https://www.ets-awac.be/static/images/etswap/bl_awac.png    Orange