« Made in colonies» : la Cour de Justice européenne sera-t-elle favorable à l’étiquetage ?

08/11/2019

Point Presse : Le mardi 12 novembre, la Cour de Justice Européenne statuera sur l’étiquetage des produits alimentaires en provenance des colonies israéliennes. En cas de vote favorable, cette décision contraignante aura-t-elle un impact sur l’économie palestinienne, à l’heure où Israël annonce la construction de 2 .000 nouveaux logements pour colons en Cisjordanie occupée ? Oxfam fait le point lors d’un point presse vendredi 8/11 à 9h avec des acteurs de terrain palestiniens.

L’avocat général de l’UE a donné un avis favorable à ce que les produits originaires des colonies israéliennes dans les territoires occupés soient étiquetés comme tels. Bien que cet avis ne soit pas contraignant, les avis de l’avocat général sont d’accoutumée suivis par les juges de la CJE.

L’étiquetage permettrait aux consommateurs de faire la différence entre ce qui vient du territoire israélien et ce qui vient des colonies israéliennes implantées majoritairement en Cisjordanie. Car la colonisation, rappelle l'avocat général, est « une violation manifeste du droit international ».

L’issue de cette bataille qui dure depuis plusieurs années intervient dans un contexte de colonisation galopante : la semaine dernière, les autorités israéliennes ont autorisé la construction de 2.000 nouvelles habitations dans les colonies de Cisjordanie. Oxfam appelle désormais l’UE ainsi que tous les états-membres à faire pression sur le gouvernement israélien pour qu’il stoppe la colonisation et qu’il respecte ses obligations découlant du droit international. 

Depuis les accords d’Oslo en 1993, la population des colonies en Cisjordanie (y compris à Jérusalem-est) a quadruplé, réduisant considérablement la production agricole par les confiscations de terres. De plus, les restrictions israéliennes sur les mouvements des biens et des personnes freinent le développement économique de la Palestine.

Oxfam vous invite à un petit-déjeuner presse afin de discuter la situation de l’économie palestinienne dans le cadre de la décision de la CJE et la continuation de la colonisation du territoire palestinien occupé avec des experts de terrain.

               Quand ? Vendredi 8 novembre à 9h.

               Où ? Oxfam – EU office, Rue du Trône 14 – 1000 Bruxelles, 6e étage.

               RSVP: sotiris.gassialis@oxfam.org

Ziad Anabtawi, fondateur de Al’ard Palestinian Agri-Products et Mohammed Sawafta, Spécialiste de la justice économique pour Oxfam en Palestine feront le point sur les restrictions économiques et politiques imposées par le gouvernement israélien sur le secteur agricole palestinien et seront disponibles pour répondre aux questions des journalistes (AR, FR). Catherine De Bock (NL, FR) et Julien Vaissier (FR, EN), chargés de mission pour le Territoire Palestinien Occupé chez Oxfam seront également disponibles pour des interviews.