21.210 Belges veulent mettre fin aux paradis fiscaux

04/05/2016

La pétition d’Oxfam pour mettre fin aux paradis fiscaux, signée par 21.210 Belges, a été remise aujourd’hui par Oxfam au ministre des Finances, Johan Van Overtveldt.

Le 18 janvier dernier, Oxfam a lancé une pétition afin de mettre fin aux paradis fiscaux. Parce que chaque année, les pertes pour les gouvernements du monde entier se comptent en milliards. La raison ? Les multinationales et les grandes fortunes qui éludent l’impôt. Rien que pour les pays en développement, ce sont 156 milliards d’euros en moins de recettes fiscales par an.

Le scandale des Panama Papers met une nouvelle fois en lumière que le système fiscal international injuste, qui permet à une minorité d’éviter de payer ses taxes aux dépens d’une majorité de citoyens, doit être réformé au plus vite.

La réaction du ministre Johan Van Overtveldt

Je comprends bien que les citoyens réclament plus de transparence et de justice fiscale et j'affirme que le gouvernement fait tout ce qu'il peut pour répondre à cette attente. La Belgique soutient donc les réformes fiscales qui ont lieu au niveau international, comme le plan d'action de l'OCDE contre l'évasion fiscale. Il est plus facile d'agir ensemble avec d'autres pays que tout seul.

Oxfam attend des engagements concrets

Oxfam prend note des intentions de la Belgique de promouvoir la transparence fiscale, mais attend désormais des engagements concrets. Le gouvernement belge doit prendre ses responsabilités:

  • La Belgique doit promouvoir des propositions de loi pour la transparence fiscale, notamment celle de la Commission européenne relative au rapportage pays par pays (country-by-country reporting). La Belgique doit s’assurer que le contenu de la proposition ne soit pas davantage altéré.
  • Ces mesures sur la transparence doivent aller de pair avec la création de règles pour une fiscalité plus juste, tant en Belgique qu’en Europe.
  • La course fiscale vers le bas, qui mène à une diminution constante de la fiscalité des multinationales afin d'être compétitif, doit stopper.  La Belgique joue un rôle important dans cette course à la compétitivité, via ses nombreux incitants fiscaux pour les grandes entreprises.

Et maintenant ?

Pour obtenir un système fiscal plus équitable, la pression de l’opinion publique est cruciale. Oxfam poursuit sa campagne: dans la rue, pendant les festivals d’été, auprès des représentants politiques belges et des fonctionnaires européens.

En savoir plus ?

Thème: 

Union européenne

Cette publication a été réalisée avec le soutien de l'Union européenne. Le contenu de cette publication relève de la seule responsabilité d'Oxfam-Solidarité et ne reflète pas nécessairement le point de vue officiel de l’Union européenne.