4 pays face à la famine : le point sur l’action d’Oxfam

18/12/2017

Début 2017, l’Onu avertissait que 4 pays étaient menacés de famine en même temps. En cause ? Des conflits au Nigeria, au Soudan du Sud et au Yémen et une forte sécheresse en Somalie. Oxfam a lancé un appel d’urgence avec le Consortium 12-12 et nos équipes ont travaillé d’arrache pieds toute l’année pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables.

Faites un don

Soudan du Sud

En 2017, Oxfam est venue en aide à plus de 500.000 personnes au Soudan du Sud. Nous distribuons de la nourriture (photo ci-dessous), de l’eau et des kits d’hygiène, y compris à ceux qui se sont réfugiés dans des marécages difficiles d’accès. Nous aidons aussi des familles à retrouver des moyens de subsistances, en leur distribuant du petit bétail, des semences, des outils agricoles ou du cash. Contre le choléra, nous rétablissons des puits, distribuons du matériel d’hygiène et donnons des formations sur les bons gestes pour éviter la contamination.

Le Soudan du Sud est plongé depuis 4 ans dans une violente guerre civile. 4,8 millions de personnes souffrent de faim extrême et à cause des conflits les prochaines récoltes risquent d’être inexistantes pour beaucoup. 4 millions de personnes ont dû fuir leur maison et plus de 60% de la population a besoin d’aide humanitaire.

Somalie

Oxfam travaille dans la région autonome du Somaliland, au nord de la Somalie. Nous sommes déjà venus en aide à 79.206 personnes. Nous distribuons de l’eau potable (photo ci-dessous), réhabilitons des structures d’hygiène (toilettes), distribuons des kits d’hygiène, vaccinons et soignons le bétail et distribuons de l’argent liquide aux familles vulnérables ainsi que des semences et des outils agricoles.

A la suite d’une grave sècheresse qui se prolonge, 6,7 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population, ont besoin d’aide humanitaire en Somalie. Les communautés pastorales sont particulièrement touchées et ont perdu entre 70% à 90% de leur bétail. De plus, à cause du manque d’accès à l’eau potable, une épidémie de choléra s'est déclarée.

Yémen

Au Yémen, Oxfam est déjà venue en aide à 1,4 millions de personnes. Nous leur distribuons de l’eau potable, des kits pour lutter contre le choléra et des installations sanitaires adaptées (photo ci-dessous) mais aussi des coupons alimentaires et de l’argent liquide pour que les personnes les plus vulnérables puissent s’acheter de la nourriture et des médicaments.

Le Yémen, en conflit depuis près de 3 ans, fait face à une des plus graves crises humanitaires au monde : 8,4 millions de personnes sont en situation de crise alimentaire grave et 75% de la population a besoin d’aide humanitaire. 16 millions de personnes ont besoin d’eau et de sanitaires, tandis qu’une très grave épidémie de choléra ravage également le pays affaibli par le conflit.

Nigeria

Au Nigeria, Oxfam est déjà venue en aide à 400.000 personnes : des familles déplacées et les membres des communautés vulnérables qui les accueillent. Nous leur distribuons de la nourriture, de l’eau potable et des kits contre le choléra, installons des sanitaires, et veillons à la protection des personnes les plus vulnérables, comme les femmes seules. Nous distribuons aussi des semences et des outils agricoles (photo ci-dessous) et avons lancé un programme d’assistance aux instituteurs qui travaillent en zone de conflit.

Le Nigeria est au cœur de conflits régionaux et de déplacements de populations, notamment liés à Boko Haram. 8,5 millions de personnes y ont besoin d’aide humanitaire de toute urgence et 50.000 personnes sont même au stade de famine. A cela s’ajoute ici aussi un début d’épidémie de choléra.

Mais les besoins sont énormes. Aidez-nous à les aider.

Faites un don