4 pays menacés par la famine

28/02/2017

2017 pourrait voir 4 pays frappés de famine en même temps, une situation sans précédent. Les vies de 20 millions de personnes sont en jeu.

Faites un don

Cette semaine, la famine a été officiellement déclarée au Soudan du Sud, frappant 100.000 personnes et risquant de toucher 1 million d’autres. Pendant ce temps, au nord du Nigeria, on estime que 400.000 personnes font eux aussi face à une famine et 5 millions d’autres sont en situation de crise alimentaire. La Somalie et le Yémen sont sur le point de les rejoindre, avec respectivement 2,9 millions et 7 millions de personnes en situation de crise alimentaire aigüe. En cause ? Des conflits au Nigeria, au Soudan du Sud et au Yémen et une forte sécheresse en Somalie.

Le directeur humanitaire d'Oxfam Nigel Timmins explique :

« Les famines n'arrivent pas de manière soudaine ou inattendue. Elles arrivent après des mois de procrastination et d'avertissements ignorés. Mais si nous agissons dès aujourd’hui avec une aide humanitaire massive accompagnée d’efforts diplomatiques, nous avons encore une chance d’empêcher des morts catastrophiques. »

Apporter de l’aide d’urgence

Oxfam vient déjà en aide à plus d’un million de personnes au Yémen, à plus de 600.000 personnes au Soudan du Sud et à plus de 200.000 personnes au Nigeria. Nous apportons aux personnes les plus vulnérables de la nourriture, de l’eau potable et des sanitaires pour prévenir la propagation des maladies. Nous sommes également en train d’évaluer la situation en Somalie où nous planifions de lancer un programme pour répondre à la sécheresse.

« Nous sommes arrivés ici les mains vides »

Aamin*, 2 ans et demi, souffre de malnutrition. Sa mère Aisha* 35 ans, vit avec le reste de sa famille dans le camp de déplacés de Maiduguri au Nigeria :

«  Il n’y a pas de nourriture, » raconte-t-elle. « Depuis un an, nous n’avons mangé que de la farine de maïs. Avant, nous étions agriculteurs, nous avions de la nourriture en abondance. Nous sommes arrivés ici les mains vides. Nous ne pouvons pas rentrer chez nous avant que la paix soit revenue. »

Les violences de Boko Haram et les opérations miliaires pour les contrer durent depuis maintenant 7 ans et ont causé des déplacements de population à hauteur de 2,6 millions de personnes dans la région du Lac Chad. Au Nigeria 1 enfant sur 5 est confronté à de la malnutrition sévère et risque de mourir. Plus de 7 millions de personnes y ont besoin d’aide alimentaire.

Vous pouvez aider

Faites un don

  • 15 euros = Kit de dignité (tissu d’habillement, brosse à dents, dentifrices, sous-vêtements…+ couverture pour bébé : 20 euros)
  • 50 euros = Panier alimentaire pour un mois (riz, maïs, huile, millet, arachides)
  • 90 euros = Blocs de toilettes temporaires (pour 40 personnes)

* Les noms ont été modifiés