5 ans de crise en Syrie : que fait Oxfam pour les syriens ?

17/03/2016

Oxfam a déjà pu venir en aide à plus de 1,5 million personnes en Syrie, en Jordanie et au Liban. Nous nous concentrons en priorité sur les besoins des réfugiés et des déplacés en eau potable et installations sanitaires.

5 ans après le début de la crise syrienne, l'afflux massif de réfugiés dans les pays voisins de la Syrie continue, et ils vivent bien souvent dans des conditions précaires. Dans le même temps, 13,5 millions de personnes ont aujourd'hui besoin d'aide à l'intérieur de la Syrie, soit plus de la moitié de la population du pays.

Apporter de l’aide humanitaire sur le terrain

Aux réfugiés Syriens au Liban

Au Liban, nous aidons les familles à obtenir des informations nécessaires sur leurs droits et leurs possibilités d’accès aux services médicaux, juridiques et d’assistance sociale. Nous procurons une aide financière à des familles vulnérables pour qu’elles puissent accéder à un logement décent. Nous travaillons également dans plusieurs endroits du pays afin d’améliorer l’accès des réfugiés à l’eau potable et aux installations sanitaires.

Aux réfugiés syriens en Jordanie

En Jordanie, nous sommes actifs dans le camp de Zaatari où nous avons construit des complexes sanitaires (douches, latrines…) et organisé un programme d’éducation à l’hygiène. Nous travaillons aussi avec des réfugiés qui vivent en dehors des structures des camps où de nombreuse financière et nous leur distribuons aussi des filtres à eau et du matériel d’hygiène.

Aux Syriens dans leur propre pays

En Syrie même, nous concentrons nos efforts sur la distribution d’eau potable aux populations touchées par le conflit. Nous fournissons ainsi des citernes d’eau potable et des installations sanitaires. Au total nous apportons notre aide à au moins un million de personnes dans 10 provinces dont Homs, Damas ou encore Alep.

Réclamer une solution politique à la crise

Fournir une aide humanitaire aux millions de victimes de ce terrible conflit est vital mais ce n’est pas suffisant. Depuis le début de la crise, nous militons, grâce à des campagnes de mobilisation citoyenne et par notre travail de plaidoyer, pour une solution politique durable et inclusive.

Nous continuons à demander le respect du cessez-le-feu. Nous réclamons également à toutes les parties au conflit l’arrêt des transferts d’armes, la garantie d'un accès humanitaire et la protection des civils. Nous appelons enfin les pays riches à s’engager à financer la réponse humanitaire à la crise syrienne et à réinstaller 10 % de la population de réfugiés syriens enregistrés d’ici à la fin 2016.

Comment agir ?

  1. Avec une colombe de la paix, mettez vous aussi la pression sur la communauté internationale :

    Etes-vous #WithSyria?

  2. Faites un don pour les réfugiés syriens :
    Faites un don