5 raisons de participer à la grande parade le 20 Mars

07/03/2016

Le dimanche 20 mars, la Grande Parade de Tout Autre Chose traversera une nouvelle fois les rues de Bruxelles. Oxfam y participe, car notre avenir ne s’arrête pas à nos frontières. Vous aussi, venez montrer que la solidarité n’a pas de frontières.

Lors de cette Grande Parade, nous montrerons qu’il n’existe pas une seule mais de très nombreuses alternatives à la situation politique actuelle. A cette occasion, des dizaines d’organisations feront des propositions conjointes et concrètes à nos politiques. C’est pour cela qu’Oxfam participe à la Grande Parade de Tout Autre Chose. Et vous ?

  • rejoignez-nous le dimanche 20 mars
  • à 13h30 à la gare de Bruxelles Nord (repérez les drapeaux Oxfam au WTC III)

1. Parce que vous voulez inciter les grandes fortunes à prendre leurs responsabilités

Des sommes considérables continuent de disparaître dans les paradis fiscaux. Les gouvernements, en particulier ceux des pays en développement, perdent ainsi des milliards d’euros en recettes fiscales. L’évasion fiscale creuse le fossé entre riches et pauvres. Si les grandes fortunes et les multinationales payaient leur juste part d’impôt comme tout le monde, cet argent pourrait servir à financer des écoles, ainsi que des services de santé et de protection sociale.

2. Pour que les plus faibles ne soient pas les premières victimes des restrictions budgétaires

La solidarité ne s’arrête pas aux frontières : ce qui se passe au-delà nous concerne aussi. C’est pourquoi nous souhaitons davantage de solidarité internationale. Pour ce faire, il faut plus investir dans la prospérité et le bien-être de tous les pays. Au lieu d’effectuer des restrictions budgétaires sur la coopération au développement, il faut investir dans une sécurité sociale internationale. Car la protection sociale est un droit pour tout le monde.

3. Parce que vous pensez que la Belgique peut et doit réduire davantage plus ses émissions de gaz à effet de serre

Depuis le mois de décembre, nous avons un accord climatique international. Si celui-ci aboutira à une politique climatique durable et solidaire sur le sol belge, le temps nous le dira... En attendant, il est primordial de limiter les conséquences du changement climatique pour les pays en développement.

4. Pour que personne ne vive dans la peur et l’insécurité

Aujourd’hui, près de 60 millions de réfugiés ont été forcés de quitter leur maison. La priorité de chaque gouvernement devrait être de sauver et de protéger ces personnes dans le besoin. La Belgique aussi a son rôle à jouer dans la protection de ces personnes vulnérables, afin de respecter la dignité de chaque personne qui tente de rejoindre l’Europe.

5. Parce qu’il y a tant d’alternatives possibles

Vous pouvez les consulter plus en détail ici.

Où, quand, comment?

  • Rejoignez-nous le dimanche 20 mars
  • À 13h30 à la gare de Bruxelles Nord
  • Repérez les drapeaux Oxfam au WTC III et le slogan « Notre avenir ne s’arrête pas à nos frontières »