Au Liban, des camps temporaires depuis des années

15/09/2015

Alors que les pays européens n’arrivent pas à se mettre d’accord pour réinstaller 120.000 réfugiés à leurs portes, plus de 95% des réfugiés syriens sont accueillis dans les pays frontaliers. C’est le cas de la famille de Fatima, qui a fui la Syrie pour le Liban.

Fatima a 18 mois. Mais sa famille est au Liban depuis 3 ans. Une famille qui avait alors dû fuir sa maison près de Hama, en Syrie. Ils vivent depuis dans un campement de fortune pour les réfugiés syriens dans la vallée de Bekaa, au Liban. Comme beaucoup d'autres, son père a quitté le Liban pour tenter de rejoindre l’Europe, pour essayer de subvenir aux besoins de sa famille. Lorsqu’il a pu donner des nouvelles à sa femme Asmaa pour la dernière fois, il était en Macédoine.

Faites un don pour les réfugiés syriens

Dans ce même campement, on retrouve bien d’autres personnes originaires de la province de Hama. Comme Jemaa Al Halayal, 35 ans, qui a quitté sa maison il y a deux ans et y vit avec sa femme et ses deux filles. Jemaa aimerait lui aussi aller en Europe parce qu'il n'arrive pas à trouver du travail pour s'occuper de sa famille.

On y retrouve aussi Hussein Abdullah, 6 ans, qui a quitté la Syrie avec sa famille lorsque leur village a été attaqué et en grande partie détruit. 3 mois après, son père Khaled a eu une crise cardiaque. Oxfam a contribué à organiser sa prise en charge médicale et à faire en sorte qu’elle soit remboursée par l’ONU.

Logements précaires et fonds insuffisants

Bien qu’en sécurité au Liban, ces familles syriennes sont inquiètes pour leur avenir. Le Liban accueille 1.2 million de réfugiés syriens, ce qui représente 20% de la population du Liban. Il n’y a pas de vrai camp de réfugiés au Liban et les logements des réfugiés sont donc bien souvent des tentes ou des hangars. Le coût de la vie au Liban étant bien plus élevé qu’en Syrie et la plupart de ces familles ne parvenant pas à trouver du travail, elles s’inquiètent de savoir comment elles pourront continuer à payer leur nourriture et leur chauffage.

Eau potable, sanitaires et vêtements chauds

Oxfam est déjà venue en aide à 250.000 personnes au Liban. Nous procurons une aide financière à des familles vulnérables pour qu’elles puissent accéder à un logement décent. Nous travaillons également à améliorer l’accès des réfugiés à l’eau potable et aux installations sanitaires, par exemple en construisant ou réparant plus de 1.100 toilettes, ou encore 720 citernes d’eau potables.

Avec l'aide de nos partenaires sur place, nous distribuons des vêtements chauds, des matelas, des couvertures, des ustensiles de cuisine, des kits d’hygiène et des bâches étanches contre les intempéries. Un partenaire d’Oxfam au Liban donne aussi des consultations psychosociales pour femmes et enfants réfugiés.

Faites un don pour les réfugiés syriens