Avez-vous des super-pouvoirs ?

10/07/2018

Cet été, Oxfam part à la recherche de supers héros et héroïnes sur les festivals. Votre super-pouvoir : vous avez un code moral fort et vous voulez vous engager pour le respect et l’égalité des droits des femmes et des filles. Viendrez-vous dévoiler vos super-pouvoirs au stand festival d’Oxfam ?

Oxfam-Solidarité se rend cette année sur les meilleurs festivals de l’été : Dour, les Fêtes de Gand, Dranouter, Pukkelpop et Les Solidarités. 

Nous y menons une campagne pour l’égalité des droits des filles et des femmes. Nous voulons qu’elles n’aient plus à payer le prix de l’évasion fiscale et du manque de services publics. Nous réclamons du changement.

Vous aussi ?

Vos super-pouvoirs en festival

L’ambiance sur le stand d’Oxfam sera épique et chaque journée sera placée sous le signe de la solidarité. Vous pourrez y dévoiler vos super-pouvoirs au grand jour et rejoindre le mouvement pour l’égalité des droits des femmes et des filles aux sons de vos groupes préférés. 

En bande son ? Des musiques inspirantes d’artistes tels que Mogwai (Dour), Panjabi MC (Fêtes de Gand), les Négresses Vertes (Dranouter) ou encore engagées comme Nakhane (Pukkelpop) ou Calypso Rose (Solidarités).

Venez vous joindre à nous

Et les super-pouvoirs de Rachel… au Kenya

 

L’école Jaombi Foundation de Rachel Oichoe, la superwoman kényane de 9 ans qui est sur cette photo, avait jusqu’il y a peu des toilettes sales et insalubres.

Mais le partenaire d’Oxfam, Sanergy, a installé de nouvelles toilettes dans son école. Et depuis, beaucoup plus de filles reviennent en classe. 

C’est aussi grâce à Rachel, qui, après avoir enfilé sa cape de superwoman, a aidé Oxfam à promouvoir les nouvelles toilettes auprès des élèves et de leurs parents.

Des actions héroïques à l’aide de recettes fiscales?

Pas besoin de super-pouvoirs pour se rendre compte que les gouvernements permettent aux multinationales de ne payer que très peu d’impôts.

Pourtant, sans cette évasion fiscale, 100 milliards de dollars supplémentaires pourraient être investis dans des services publics qui peuvent drastiquement changer la vie des femmes et des filles : éducation, soins de santé et services sociaux de qualité, meilleure prise en charge des personnes âgées…

Comme Rachel, les femmes et les filles mènent la lutte contre les inégalités extrêmes.

Vous les rejoignez ?