Beyrouth, 6 mois après l'explosion

08/02/2021

Début août 2020, une terrible explosion dévastait une grande partie de la ville de Beyrouth. Si la poussière est retombée, les habitant.e.s subissent encore au quotidien les conséquences de cette terrible catastrophe. Depuis 6 mois, Oxfam se démène sur le terrain pour les soutenir au mieux.

Abdo Khoury, gérant d’un commerce, se remémore cette terrible journée. « Nous vivions bien dans notre quartier. Les voisins formaient une grande famille. Au moment de l’explosion, je me trouvais dans mon bureau. Soudainement, j’ai été frappé par un mur de poussière et de feu. Je suis sorti et j’ai vu le quartier dévasté. Je me suis rendu aux urgences, mais l’hôpital également avait été détruit en partie par l’explosion. C’était terrible ».

 

 

Mais il se rappelle aussi l’élan de solidarité qui a suivi. « Des volontaires sont arrivés et ont aidé à nettoyer. Cela m’a apporté une certaine forme de joie. J’espère maintenant que nous arriverons à retourner à la vie d’avant, et à retrouver un vrai bonheur. »

Comment avons-nous aidé les habitant.e.s de Beyrouth

Abdo Khoury fait partie des 5.500 personnes qui ont déjà reçu un soutien d’Oxfam depuis l’explosion. Dans son cas, cette aide lui a permis de remettre son commerce en état.

Parmi les autres actions d’Oxfam, citons :

  • distribution de colis alimentaires - 700 familles,
  • distribution de kits de produits d’hygiène - 100 familles,
  • distribution de bâches - 1.000 personnes,
  • aide financière directe - 928 personnes,
  • logements remis en état – 82 familles,
  • 9 commerces réhabilités – 40 familles.

L’explosion a causé des dégâts physiques, mais elle a également été une expérience particulièrement traumatisante pour de nombreuses personnes. Outre l’aide matérielle, Oxfam a donc également apporté un soutien psychologique, social et médical :

  • suivi en ergothérapie et physiothérapie - 111 personnes,
  • aide juridique – 45 personnes,
  • soutien psychosocial – 453 personnes,
  • consultations médicales – 45 personnes,
  • lutte contre les violences de genre – 308 personnes.

Toutes ces actions ont été rendues possibles grâce à nos partenaires sur le terrain au Liban : MADA, Lebanese Union for People with Disabilities, Kafa, NABAD, ABAAD, CLDH, SAMIDOUN.

La population libanaise encore face à de nombreux défis

Oxfam a déjà rempli son objectif d’aider 9.000 personnes à plus de 50%. L’action se poursuivra dans les semaines et mois à venir.

Grâce à la générosité rapide des donateurs et donatrices, les besoins pour le plan d’aide d’urgence ont pu être financés rapidement. Mais le Liban était déjà durement éprouvé par la pandémie et une crise économique sans précédent avant cette catastrophe.

Oxfam est présente dans le pays depuis de nombreuses années. Avec nos associations partenaires, nous continuerons à mener des projets pour venir en aide aux communautés libanaises vulnérables ; ainsi qu’aux très nombreux.ses réfugié.e.s syrien.ne.s et palestien.ne.s présent.e.s sur le territoire.

Soutenez nos projets