Climat : pourquoi la réponse de nos ministres ne suffit pas

22/09/2015

Wow. Vous nous avez aidés à envoyer pas moins de 7.133 e-mails à nos ministres en charge du climat cet été. Mais leurs réponses restent insuffisantes.  C’est pourquoi nous lançons une deuxième campagne d’e-mails de masse, vers notre ministre de l’Energie Marie-Christine Marghem.

Des réponses… insuffisantes.

Cet été, nous avons envoyé pas moins de 7.133 mails à nos ministres en charge du Climat. Nous leurs demandions une politique climatique ambitieuse au niveau de la Belgique. Et le temps presse, car un sommet climatique crucial aura lieu fin novembre à Paris.

Envoyez un 2ème e-mail à la Ministre Marie-Christine Marghem

Retrouvez ici ce que nos ministres ont répondu à nos e-mails :

Dans leurs réponses, ces ministres ont surtout dit qu’ils faisaient déjà beaucoup pour le climat.

Mais comme nous le savons tous, ce que font ces politiciens pour le climat n’est clairement pas suffisant.

Consultez ici la lettre qu'Oxfam-Solidarité envoie aujourd'hui au ministres Magnette et Furlan et à la ministre Fremault.

Alors envoyons un deuxième e-mail à la ministre Marie-Christine Marghem.

Car c’est elle qui porte la responsabilité finale de la politique climatique de la Belgique. Et elle va aller à Paris pour le sommet climatique fin novembre, accompagnée des ministres régionaux.

Parce que nous n'avons pas encore reçu des réponses aux questions si importantes :

  • Comment va-t-on enrayer le changement climatique si la Belgique continue à « acheter de l’air propre » à l'étranger (via des crédits-carbones), au lieu de travailler à la qualité de l’air chez nous ? Ce commerce virtuel de « droits de polluer » doit s’arrêter : il ne s’attaque en rien aux causes du changement climatique.
  • Comment allons-nous aider les pays pauvres à s’adapter aux sècheresses, inondations et autres phénomènes climatiques extrêmes ? Ces pays sont les moins responsables du changement climatique, mais ils en subissent pourtant déjà les conséquences.
  • Quand et comment la Belgique va-t-elle atteindre les objectifs climatiques de l'UE, si nos ministres n’arrivent même pas à se mettre d’accord entre eux sur qui doit faire quoi et à quel niveau de pouvoir ? La politique climatique belge n’est pas cohérente et la répartition des taches n’est pas claire ; ça peut changer, et ça doit changer !

De nombreux Belges ont envie qu’il y ait plus d’action pour le climat. Vous aussi ?

Ensemble, faisons en sorte que cette demande soit impossible à ignorer par nos politiciens.