Déjà 500 cas d’Ebola en RDC

12/12/2018

Alors que le pays est menacé par de nouvelles violences à l’approche des élections, le nombre de cas d'Ebola à l’Est de la RD Congo a atteint le nombre de 500. Oxfam met en garde face au grave risque sanitaire que cette situation volatile représente.

Chals Wontewe, directeur pays d'Oxfam en RD Congo :

« La RD Congo est en train de lutter pour garder le virus Ebola sous contrôle. Ce mois-ci, le nombre de cas a augmenté à un rythme plus rapide et le virus s'est propagé plus loin qu'avant.

Bien que l’on soit encore loin de l'ampleur de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, nous évoluons dans une situation extrêmement complexe et nous sommes face à une menace supplémentaire bien réelle : plus de violence et d'instabilité à l'approche des élections. La réponse pourrait être ralentie voire suspendue - chaque fois que cela s’est produit, le virus est devenu beaucoup plus puissant.

Si nous voulons avoir un espoir de mettre un terme à l'épidémie d'Ebola et aux terribles souffrances que les populations congolaises ont dû endurer pendant des décennies, ces élections doivent se dérouler dans le calme et tous les candidats et leurs partisans doivent accorder la priorité au bien-être de la population de la RDC. »

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Leen Speetjens
0484/10.17.87
leen.speetjens@oxfam.org

Globo
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à globo@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.