La loi climat européenne doit se traduire en actions concrètes pour freiner les émissions rapidement, prévient Oxfam.

04/03/2020

La Commission européenne a publié aujourd'hui son projet de loi climat, la pièce maîtresse du Green Deal européen qui vise à parvenir à la neutralité climatique de l’UE d’ici à 2050. La loi climat européenne doit désormais se traduire en actions concrètes si on veut contenir le réchauffement climatique à un seuil soutenable, prévient Oxfam.

« Cette loi climat constitue un bon cadre pour déployer la politique climatique de l'UE au cours des prochaines décennies », reconnaît Marc-Olivier Herman, expert en matière de politique climatique européenne chez Oxfam. « La Commission, les Etats-membres ainsi que le Parlement européen doivent désormais promulguer la loi et prendre des mesures rapides et décisives pour réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Sinon, la loi ne sera qu’une coquille vide, démontrant ainsi l’incapacité de l’UE à répondre à la crise climatique », prévient-il. La crise climatique affecte actuellement des millions de personnes à travers le monde, surtout dans les économies les moins avancées, rappelle Oxfam. Selon l’ONG, les femmes sont en première ligne face au réchauffement climatique : elles ont 14 fois plus de risque de mourir lors de catastrophes climatiques et subissent au quotidien ces effets.

Loi Climat, et maintenant ?

La prochaine étape consiste pour l'Union européenne à convenir d'un objectif de réduction des émissions d'au moins 65% d'ici 2030, avant la COP qui se tiendra à Glasgow en novembre 2020. « Les dirigeants de l'UE doivent s'engager à prendre de véritables mesures qui réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre. Privilégier la voie de le compensation carbone ou des biocarburants serait désastreux pour la planète et risquerait de déplacer des milliers de personnes dans les pays en voie de développement et de les priver de leurs terres », met en garde Marc-Olivier Herman.

La Belgique peut mieux faire

Oxfam rappelle qu’à cet égard la Belgique a une marge de manœuvre considérable pour rehausser ses engagements climatiques, en ligne avec l’Accord de Paris. Le Plan National Energie Climat en demi-teinte remis fin 2019 à la Commission Européenne manque d’ambition, de mesures concrètes et de vision concertée entre le fédéral et les entités fédérées. Il s’appuie encore trop sur les solutions toutes faites telles le recours aux agrocarburants et ne donne pas assez de garanties pour une transition juste. « La Belgique peut encore se démarquer en adaptant sa politique climatique et en rejoignant les Etats membres qui plaident pour l’adoption sans attendre d’un objectif européen 2030 ambitieux, et d’ailleurs de plus en plus vital.», conclut Inès Ayari, responsable de plaidoyer sur la question climatique chez Oxfam. 

Thème: 

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.