La RD Congo face à la plus grande crise de déplacés d’Afrique

12/01/2018

Oxfam est active sur place et lance un appel à don

Au total plus de 13 millions de personnes y ont besoin d’aide humanitaire et de protection, soit plus que la population totale de la Belgique et du Luxembourg réunis. Oxfam lance un appel à dons.

Plus de 4,1 millions de personnes ont dû fuir leur maison face aux violences à travers la RD Congo, dans la région du Kasaï, au Tanganyika, en Ituri, dans les Kivus. C’est la plus grande crise de déplacés de toute l’Afrique. 1,9 millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère, dont 400.000 dans la seule région du Kasaï. Depuis ses débuts, cette crise a souffert d'un cruel manque de visibilité et de financement. Étant donné l'urgence de la situation et l'ampleur des besoins, Oxfam-Solidarité lance un appel à la générosité des Belges.

La situation en RD Congo en chiffres :

  • 13 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire et de protection en RD Congo, soit plus que la population totale de la Belgique et du Luxembourg réunis,
  • 4,1 millions de personnes ont dû fuir leur maison face aux violences à travers la RD Congo,  
  • 1,9 millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère en RD Congo.

Laureen Van Assche, chargée de plaidoyer humanitaire pour Oxfam-Solidarité : 

« Cette crise de déplacés a pris une ampleur sans précédent. Des millions de personnes sont terrorisées et traumatisées par les violences, plus de 4,1 millions de personnes ont fui leur maison et leurs terres en quête de sécurité. Nous devons leur apporter la nourriture et l'aide dont ils ont désespérément besoin. Il est essentiel d’agir maintenant et de les aider à reconstruire leurs vies, ce qui passe notamment par un appui à la culture vivrière afin qu’ils puissent nourrir leur famille avec leurs propres récoltes. »

Que fait Oxfam ?

Face à cette crise humanitaire, Oxfam vient en aide à plus de 400.000 personnes, leur apportant de l’eau potable, des installations sanitaires, distribuant de l’argent liquide aux familles les plus vulnérables, des semences et des outils aux agriculteurs. Oxfam travaille aussi à creuser des puits et à mettre en place des points d’eau avec des pompes manuelles. Dans la région du Kasaï plus spécifiquement, Oxfam distribue actuellement aussi directement de la nourriture en collaboration avec le Programme Alimentaire Mondial. Oxfam est déjà venue en aide à 90.000 personnes dans cette région et espère pouvoir atteindre 180.000 personnes qui y sont déplacées par les violences. Mais les besoins sont énormes. 13 millions de personnes ont besoin d’aide dans l’ensemble de la RDC.

Contact presse
Esther Favre-Félix

0484 389 332
Attachée de presse
Oxfam-Solidarité
Mail : efa@oxfamsol.be
Twitter : @EstherFavreF
www.oxfamsol.be/fr/presse

Notes aux éditeurs :

  • Les dons sont les bienvenus sur le compte BE37 0000 0000 2828  avec en mention « RD Congo ». Ou sur : www.oxfamsol.be/RDCONGO
  • Possibilités d’interviews sur demande et de visites de terrain
  • Photos et témoignages : https://wordsandpictures.oxfam.org.uk/?c=34533&k=9716fa1ae6
  • L’action d’Oxfam en RD Congo : Oxfam est présente au Kasaï, au Tanganyika, au Sud Kivu, mais aussi au Nord Kivu, en Ituri… Face à l’urgence notre priorité consiste à fournir de l’eau potable et des installations sanitaires aux dizaines de milliers de personnes déplacées et aux communautés qui les accueillent pour réduire au maximum les risques d'épidémies. Oxfam met aussi en œuvre des stratégies à court terme pour permettre aux ménages les plus vulnérables de subvenir à leurs besoins, via par exemple la distribution de coupons alimentaires ou de transfert d’argent aux familles les plus vulnérables, permettent aux personnes qui ont fui les violences d’acheter la nourriture et les produits de première nécessité dont ils ont le plus besoin, tout en faisant marcher le commerce local. Oxfam a aussi des programmes de développement de long terme, notamment à travers le soutien aux organisations de producteurs et autres coopératives, ainsi qu’à l’adaptation au changement climatique.

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.