Salvador

Le Salvador fait partie de ces pays d’Amérique latine et des Caraïbes où les inégalités sont très importantes : les 20 % les plus pauvres de la population reçoivent 6,1 % des revenus alors que les 20 % les plus riches bénéficient de 48 % des revenus. Plus de 88 % du territoire est sujet aux catastrophes naturelles qui peuvent toucher 95 % de la population. Une profonde libéralisation économique favorise le groupe des plus riches. Et le pays subit aujourd’hui encore les conséquences de la guerre civile qui a duré 12 ans.

  • Teresa Ramona Rodas (au centre) vit avec sa famille dans une maison en mauvais état, sur une colline à San Luis, dans la banlieue de San Salvador. «Nous avons souvent des inondations et des glissements de terrain ici. Après le passage de l’ouragan Stan, des gens de l’organisation PROCOMES sont venus nous aider. Ils nous ont expliqué comment nous pouvions mieux nous protéger et ce que nous devions faire en cas d'ouragan. Nous avons appris à cartographier les zones à risques et à repérer des endroits où nous pouvons rapidement nous mettre à l'abri. Maintenant tout le monde sait où aller pour être en sécurité. »

    En lire plus sur
    Salvador
    Conflits et catastrophes
    PROCOMES
  • Ana Lilian Martinez et son mari Antonio Echeverría, avec l'aide du partenaire d'Oxfam Fecoracen, cultivent des légumes de manière respectueuse de l’environnement. « Nous avons commencé il y a des années, avec un potager de 6 m². Maintenant, nous cultivons des légumes sur 5000 m², de manière entièrement écologique et sans produits chimiques. »  Ana et Antonio cultivent des choux, des oignons, des baies, des concombres, des tomates, des poivrons, du manioc, des citrons verts, des mangues, des avocats ... « L'agroécologie ne nous rendra pas riches, mais maintenant nous avons une nourriture plus variée et plus saine. »

    © Gloria Silvia Orellana / Colatino
    En lire plus sur
    Salvador
    Alimentation, Climat
    FECORACEN
  • Depuis 2007, Oxfam soutient un programme de potagers urbains au Salvador. Ce programme comporte des formations en jardinage et des distributions d’outils et de de semences, notamment auprès de familles vulnérables telles que des mères célibataires. Ces familles sont ainsi assurées d’avoir de la nourriture en suffisance, même lors des catastrophes naturelles qui frappent très régulièrement le pays. Ce projet est financé par l'Union européenne.

    En lire plus sur
    Salvador
    Climat
  • Jusqu’à tout récemment, 90% des terres au Salvador étaient entre les mains de seulement 14 familles. Oxfam soutient les paysans qui s'unissent pour réclamer des terres.

Dans ce pays Oxfam travaille sur ces thèmes avec ces partenaires :
Walter Gonzaléz

L'accès à l'eau potable et la qualité de cette eau sont des problèmes récurrents au Salvador.

Walter Gonzaléz, ancien directeur du partenaire d’Oxfam Acua

En lire plus sur
ACUA
Salvador