Le report de la COP 26 ne doit pas retarder les mesures urgentes à prendre pour lutter contre le changement climatique, selon Oxfam

28/05/2020

En réponse à la demande du gouvernement britannique de reporter la COP 26 à novembre 2021 - un an après sa date initiale – Alba Saray Pérez Terán, experte climat chez Oxfam Belgique a déclaré :  

« Ce report ne doit pas retarder les mesures urgentes à prendre pour lutter contre le changement climatique, qui aggrave la pauvreté dans le monde, un fardeau que les économies les moins avancées ne devraient pas avoir à porter alors qu’elles peinent déjà à faire face aux effets néfastes du COVID-19. La promesse des gouvernements de revoir leurs CDN en 2020 (ndlr : leurs contributions déterminées nationales), c’est-à-dire les efforts déployés par chaque pays pour réduire ses émissions nationales et s’adapter aux effets du changement climatique, doit être honorée. »  

Nous saluons les efforts de la Commission européenne pour mener à bien son projet, prévu pour septembre 2020, de réviser l’objectif de réduction des émissions de l’UE pour 2030 ainsi que la loi climat européenne actuellement en cours de révision. Nous demandons à Sophie Wilmès et à la ministre de l’environnement Marie-Christine Marghem qui représentent la Belgique au sein du Conseil européen de veiller à ce que les travaux en cours visant à atteindre ces objectifs ne s’arrêtent pas malgré la crise. » 

« L’UE constitue dans son ensemble l’un des principaux émetteurs historiques et devrait réduire ses émissions de CO2 d’au moins 65% par souci de justice climatique. Ceci doit se faire à la source, et toute mesure complémentaire doit se faire dans le respect des droits humains. La compensation des émissions doit se faire dans la mesure du possible à l’intérieur des frontières européennes. La réalisation de nos objectifs ne peut se faire aux dépens des pays du Sud, en ayant par exemple recours aux agrocarburants. Il est impératif de garantir la sécurité, l’accès à la terre, et la souveraineté alimentaire des peuples du Sud. »  

« En tant que pays hôte, le gouvernement britannique peut proposer une feuille de route post-pandémie pour reconstruire une économie plus verte et pousser les gouvernements du monde à réduire de toute urgence leurs émissions de gaz à effet de serre pour tenter de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C, ambition idéale de l’accord de Paris. »

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.