Les guides de montagnes népalais montrent la voie

25/05/2015

Les guides et porteurs ont transporté pendant des heures des bâches et des kits d’hygiène – ce qui représente 2,5 tonnes de matériel. Oxfam fait appel à eux pour sa distribution d’aide d’urgence dans la zone de Gorkha, une des plus touchées par le séisme, où 90 % des habitations ont été détruites et où les communautés ont été isolées suite aux glissements de terrain.

Le dimanche 17 mai, notre première équipe est partie du village dévasté de Barpak, l’épicentre du premier tremblement de terre, pour atteindre Laprak, un hameau situé à 2 700m au-dessus du niveau de la mer.

Pieter De Schepper, coordinateur humanitaire pour Oxfam-Solidarité :

« Nous avons rassemblé les connaissances et expériences des guides de montagne les plus réputés au Népal pour certifier que l’aide arriverait en premier à ceux qui en ont le plus besoin. Nous devons faire le maximum pour fournir de l’aide aux personnes qui en ont besoin avant l’arrivée de la mousson. Il n’y a pas de temps à perdre. »

Le mois dernier, Oxfam a pu aider plus de 150 000 personnes dans 7 des zones les plus touchées du Népal, leur apportant de l’eau potable, des abris d’urgence et de la nourriture. L'organisation a acheminé de l’eau potable par camion à plus de 30 000 personnes dans la Vallée de Katmandou et distribué des bâches à 50 000 personnes à Gorkha, Dhading, Nuwakot et Sindhupalchok. À Nuwakot, Oxfam a aussi distribué à 25 000 personnes des paniers alimentaires avec du riz, des lentilles et de l’huile.

Pieter De Schepper :

« Le Népal s’apprête à recevoir environ 80 % des pluies annuelles durant la mousson qui durera environ trois mois. La priorité pour Oxfam est donc de faire en sorte que chacun puisse se mettre à l’abri. Nous avons également distribué des semences pour le riz aux agriculteurs et agricultrices qui doivent absolument semer avant la mousson. Au Népal, deux personnes sur trois dépendent de l’agriculture familiale. Beaucoup d’entre elles ont non seulement perdu des proches, mais aussi leur maison, leurs anciennes récoltes et leurs réserves de semences. Si nous n’agissons pas au plus vite, elles risquent de perdre leur prochaine récolte également et de devenir dès lors dépendantes de l’aide. Nous devons continuer à apporter de l’aide d’urgence aux victimes tout en ayant une vue sur le long terme. Car les gens doivent être capables de reconstruire peu à peu leur vie. »

Oxfam entend venir en aide à 400 000 personnes avant le début de la mousson. Oxfam table sur une aide à hauteur de 56 millions de dollars sur les trois prochaines années pour financer les programmes de reconstruction au Népal. Jusqu’ici, plus de 40 millions de dollars ont été collectés, en majeure partie grâce à la générosité du public dans le monde entier.

Oxfam-Solidarité fait partie du Consortium 12-12, qui organise l'action d'urgence SOS Népal. Les dons sont les bienvenus sur le compte BE19 0000 0000 1212 du Consortium 12-12, 1210 Bruxelles et en ligne via www.1212.be.

Photos

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.