Les inégalités des émissions en 2030

Ce rapport publié par Oxfam en novembre 2021, estime qu’en 2030 les 1 % les plus riches de la planète auront une empreinte carbone par habitant.e 30 fois
supérieure à celle compatible pour limiter le réchauffement à 1,5°C, objectif inscrit dans l’Accord de Paris. En revanche, l’empreinte carbone de la moitié la plus pauvre de l’humanité restera bien en-dessous de ce seuil. D’ici à 2030, les 1 % les plus riches représenteront une part encore plus importante des émissions mondiales de CO2 qu’au moment de la signature de l’Accord de Paris. Le rapport recommande notamment de s’attaquer aux inégalités extrêmes et identifier les émissions excessives liées à la consommation et aux investissements des personnes les plus riches du monde afin de maintenir en vie l’objectif de 1,5°C.

Date de publication: 
03/11/2021
Download (973.69 Ko)
Thema: