L'industrie laitière européenne lorgne sur l'Afrique de l'Ouest

Bittou

L’Europe et l’Afrique de l’Ouest connaissent des situations a priori complémentaires quant au marché laitier. L’Europe produit trop de lait et ses excédents ont fortement augmenté depuis 2015, suite à l’abandon des quotas de production, alors que sa consommation, comme sa population, stagnent.  L’Afrique de l’Ouest, elle, connaît une population et une demande en produits laitiers en expansion constante. Or elle ne produit localement qu’une faible partie de sa consommation.

L’industrie laitière européenne l’a bien compris : il y a en Afrique de l’Ouest des marchés en croissance. Les grandes firmes laitières européennes y marquent déjà leur territoire, mais comment voient-elles l’avenir ? Les Accords de partenariat économique (APE) entre l’UE et l’Afrique de l’Ouest, vont-ils, s’ils sont ratifiés, leur faciliter la tâche ? Dans ce contexte, quelle sera la place de la production laitière agropastorale ouestafricaine ?

Oxfam et SOS Faim ont réalisé conjointement cette étude afin de répondre à ces questions. Elles émettent également une série de recommandations à pour soutenir le lait local et ses producteurs, en Europe comme en Afrique de l’Ouest.

Date de publication: 
03/11/2016
Download (383.31 Ko)