Népal : aider les rescapés avant la mousson

11/05/2015

Une course contre la montre est engagée au Népal. Avant l’arrivée de la mousson, début juin, il faut absolument fournir abris et équipements sanitaires aux personnes rescapées du séisme.

Le bilan du séisme qui a frappé le Népal le 25 avril continue de s’alourdir. On compte déjà plus 7.000 morts et plus de 14.000 personnes blesseés. Le gouvernement estime que 8 millions de personnes ont été touchées par la catastrophe, dont 2,8 millions de déplacés.

Maladies liées à l’eau

Au cours des prochains mois, les maladies risquent de se développer. Dans les zones rurales, face au manque de toilettes, de nombreuses personnes n’ont d’autre choix que de déféquer à l’extérieur. L’endommagement de conduites d’eau oblige certains Népalais à boire de l’eau non traitée. Selon Andy Bastable, responsable Eau et Assainissement pour Oxfam Grande-Bretagne, « le risque de maladies liées à l’eau est énorme au Népal, un pays où le choléra est déjà endémique. »

Pénuries de logements

Il y a également un grave manque de logements. Le séisme de magnitude 7,8 et une série de répliques ont endommagé près de 90 % des habitations dans certaines zones. Les familles vivent sous des bâches et récupèrent ce qu’elles peuvent dans les décombres. Les habitations de dizaines de milliers de personnes sont détruites ou tellement endommagées qu’il serait dangereux d’y retourner.

20 tonnes d’aide humanitaire

Nous travaillons dans des camps pour personnes déplacées dans la vallée de Katmandou, ainsi que dans quatre districts ruraux : Nuwakot, Sindhupalchok, Dhading et Gorkha. Nous avons expédié près de 20 tonnes d’aide à l’aéroport international de Katmandou et avons acheminé d’autres fournitures par camions jusqu’à des villages reculés de la région de Gorkha. Nous avons jusqu’à présent porté assistance à plus de 60.000 personnes à qui nous avons procuré de l’eau potable, des kits d’hygiène, des toilettes temporaires et des abris.

De l’aide à 430.000 personnes

Oxfam veut apporter de l’aide à 430.000 personnes dans les plus brefs délais, dans le cadre d’une opération humanitaire principalement axée sur l’approvisionnement en eau et l’assainissement. La saison des pluies arrive à grands pas et il n’y a pas de temps à perdre. Le Népal est l’un des pays les plus pauvres au monde ; il ne peut faire face à cette crise par ses seuls moyens.

Oxfam fait partie du Consortium belge pour les Situations d'Urgence.