Oxfam Belgique lance sa campagne « Second Hand September » et invite le public à acheter uniquement des articles de seconde main pendant un mois

30/08/2021

Le 1er septembre, Oxfam lance une campagne intitulée « Second Hand September », destinée à promouvoir l'achat de vêtements de seconde main et à s’abstenir d’acheter des vêtements neufs, dont la production a un impact négatif sur la planète, pendant 30 jours. La campagne débutera à deux mois de la conférence sur le climat qui aura lieu à Glasgow à partir du 1er novembre et bénéficie du soutien de Marie Guérin, rédactrice en chef du magazine ELLE Belgique.

Oxfam espère ainsi inciter le public belge à acheter d’occasion pendant un mois. En Grande-Bretagne, Second Hand September existe depuis 2019 et connait depuis lors un succès fulgurant, encourageant des milliers de Britanniques à changer leurs habitudes de consommation pendant un mois.

Marie Guérin, rédactrice en chef de « ELLE Belgique » relèvera le défi de se vêtir en seconde main en septembre et a déjà commencé à se rendre dans les boutiques de seconde main d’Oxfam Belgique.

« Chaque année, des millions de vêtements finissent dans les décharges en Belgique et dans le reste du monde. La fast fashion exerce une pression insoutenable sur l’environnement et ses habitants. On peut faire mieux, c'est pourquoi je suis heureuse de soutenir Second Hand September », déclare Marie Guérin.

La mode jetable met la planète sous pression

L’industrie de la mode ne vient pas immédiatement à l’esprit quand il s’agit d’identifier les gros pollueurs ou les secteurs dommageables pour le climat. Et pourtant, la fast fashion produit à elle seule 20 % des eaux usagées dans le monde et est responsable de 10 % du total des émissions de CO2.

Selon la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, l’industrie textile produit plus de CO2 que l’ensemble des transports internationaux aériens et maritimes combinés. Seule l’industrie pétrolière pollue plus que le secteur du textile.

En outre, les vêtements sont produits à bas prix, ce qui se traduit par de faibles salaires et de mauvaises conditions de travail pour les ouvriers et les ouvrières du textile. Ainsi, une ouvrière bangladaise devrait être payée 4,5 fois plus que le salaire minimum actuel pour atteindre un niveau de vie décent. Ces bas salaires font de l'habillement le deuxième produit le plus exposé à l'esclavage moderne.

Chiffres belges

Les Belges sont numéro 1 du gaspillage de textile en Europe. Selon Labfresh, 170.000 tonnes de textile sont jetées en Belgique chaque année - l'équivalent du poids de plus de 4.000 camions ou 71 fois le poids de l’Atomium. En moyenne, chaque Belge jette annuellement 60 articles, soit près de 15 kg de textile. Cela a un impact dévastateur sur notre planète et des conséquences considérables sur les conditions de vie de millions de personnes.

Par exemple, des millions de jeans et de T-shirts sont vendus chaque année en Belgique, or on estime que la production d'un jean et d'un T-shirt nécessite 20.000 litres d'eau pour la culture et la teinture du coton. Il faudrait plus de 13 ans à une personne pour boire cette quantité. Alors que tant de personnes dans le monde vivent sans eau potable, « Second Hand September » dénonce l’insoutenabilité de ce mode de consommation.

Faire don d’articles de seconde main

Heureusement, les Belges sont aussi des leaders en matière de recyclage. En moyenne, nous faisons don de 16,7 kg de vêtements par an, principalement via des conteneurs à vêtements. Pas moins de 92% de ces vêtements ont eu une nouvelle vie grâce à la seconde main, comme chiffons de nettoyage ou via des filières de recyclage.

Celles et ceux qui ne comptent pas acheter de vêtements en septembre peuvent toujours prendre part à l’action en faisant don de vêtements dans les magasins de seconde main ou les conteneurs textiles d'Oxfam. Ces dons génèrent des bénéfices qui permettent à Oxfam de lutter contre les inégalités et pour la justice économique dans le monde entier.

Les personnes qui souhaitent participer à Second Hand September sont invitées à se rendre dans l'un des 31 magasins de seconde main d'Oxfam. Elles y trouveront des vêtements, des accessoires, des sacs à main, des chaussures et bien d'autres articles de seconde main.

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.