Oxfam lance un plan d'action international contre les comportements indécents

16/02/2018

Oxfam a annoncé un nouveau plan d’action pour renforcer les mécanismes de protection contre les comportements sexuels répréhensibles au sein de l’organisation. Ce plan d’action a été annoncé par la directrice générale d’Oxfam International, Winnie Byanyima.

Winnie Byanyima : « Ce qui est arrivé en Haïti et par la suite est une grave atteinte au nom d’Oxfam, et nous continuerons à juste titre d’en avoir honte des années durant. Encore une fois, nous répétons à quel point nous sommes déçus et scandalisés par les événements. Mais nous savons aussi que les mots ne suffisent pas. Avec les directrices et directeurs internationaux d’Oxfam, j’ai donc adopté un plan d’action pour renforcer les mécanismes de protection contre les comportements sexuels répréhensibles au sein de l’organisation. »

Consultez le plan d'action

Une commission indépendante va être mise sur pied et disposera avec effet immédiat du pouvoir de mener un examen général des pratiques et de la culture internes d’Oxfam, y compris de son traitement des cas passés de comportements sexuels répréhensibles. Cette commission de haut niveau gardera ses distances avec Oxfam et déterminera ses propres attributions et son mandat.

Oxfam annonce en parallèle un plan d’action complet pour renforcer ses dispositifs de prévention et de protection dans l’ensemble de l’organisation, et éradiquer les abus. Winnie Byanyima : « Nous voulons que toutes les personnes avec lesquelles nous travaillons, ainsi que notre personnel et nos bénévoles, soient protégés et conscients des comportements répréhensibles afin de les éradiquer. Nous allons doubler les effectifs des équipes travaillant à la protection des populations au service desquelles nous œuvrons. De plus, nous mettons sur pied une nouvelle base de données des personnes autorisées à donner des références. »

Oxfam publie l’enquête interne de 2011 sur Haïti

Oxfam Grande Bretagne a réalisé une enquête interne en 2011 après avoir été alertée de comportements indécents de membres du personnel. Oxfam a rendu rendre publique cette enquête le lundi 19/02 mais s'est d'abord assurée qu’aucun nom de personnes innocentes ne soit mentionné afin de les protéger.

Consultez le rapport final de l'enquête interne

« Nous devons tirer des leçons du passé »

Stefaan Declercq, secrétaire général d’Oxfam-Solidarité : « Pour l’instant, j’ai deux priorités absolues pour Oxfam : continuer à soutenir les millions de personnes vulnérables avec lesquelles nous travaillons à travers le monde et tirer des enseignements essentiels de nos erreurs passées afin d’empêcher que des faits d’abus et d’exploitation ne se reproduisent.»

Le plan d’action d’Oxfam comprend : 

  • Une nouvelle commission indépendante de haut niveau sur les comportements sexuels répréhensibles, la redevabilité et le changement de culture interne. Constituée d’éminentes expertes des droits des femmes, cette commission sera en mesure d’accéder aux dossiers d’Oxfam et d’interroger son personnel, ses partenaires, ainsi que les membres des communautés locales que l’organisation soutient à travers le monde.
  • La création immédiate d’une nouvelle base de données mondiale des personnes autorisées à donner des références, afin de mettre fin à l’usage de fausses lettres de recommandation, de déclarations de mauvaise foi ou de références douteuses par d’anciens et actuels membres du personnel d’Oxfam. Oxfam ne fournira plus de références tant que cette mesure ne sera pas en place.
  • Un apport immédiat de fonds et de ressources pour renforcer les processus de prévention et de protection d’Oxfam avec :
    • le doublement des effectifs des équipes dédiées à ce travail au cours des prochaines semaines ;
    • le triplement du financement annuel du processus de prévention et de protection, qui atteindra plus d’un million de dollars (plus de 800.000 euros) ;
    • une partie du budget ira à une nouvelle hotline indépendante pour les lanceurs d’alertes, qui sera mise sur pieds le mois prochain.

Nous sommes absolument déterminés à rendre justice aux victimes de ces comportements et à veiller à ce que toutes les personnes avec lesquelles nous travaillons, ainsi que notre personnel et nos bénévoles, soient protégés de toute forme d’abus dès à présent et à l’avenir.

Consultez le plan d'action d'Oxfam contre les comportements répréhensibles

Pays: