Oxfam lutte contre la pénurie d’eau dans les camps de réfugiés sahraouis

05/07/2021

L'eau est l'une des principales préoccupations des Sahraouis réfugiés dans les camps de Tindouf, dans le sud algérien. Afin de s’assurer qu’ils ne manquent pas d’eau potable, Oxfam en partenariat avec la DG pour la protection civile et les opérations d'aide humanitaire européennes, a rénové les citernes à eau de 2.480 familles.

Les habitations de ces 2.480 familles, soit environ 15.000 personnes, ont été équipées de réservoirs de stockage neufs, d’une capacité de 1000 litres chacun.

Les camps sont situés dans un environnement particulièrement aride, avec des températures atteignant jusqu'à 55 degrés Celsius en juillet et en août. La région est frappée par de fréquentes tempêtes de sable et subit une sécheresse constante. L’eau est donc une priorité pour les agences humanitaires, onusiennes et européennes actives sur place.

Dans un contexte où l’eau est rare et où assurer un remplissage régulier des réservoirs est un défi, la vétusté des anciennes infrastructures de stockage en eau potable était problématique pour les familles vivant dans les camps de Tindouf. À la suite de l’intervention d’Oxfam, 92% des ménages qui ont été équipés de nouveaux réservoirs affirment aujourd’hui que leur consommation en eau s’est nettement améliorée et 62% affirment qu’ils ont moins recours à l’achat d’eau qu’auparavant.

Une consommation qui s'est notablement améliorée pour les besoins quotidiens en eau potable (85%), l’hygiène (64%), le nettoyage (64%), l’abreuvement du bétail (30%) et l'agriculture (5%).

Notes aux rédactions

  • Le conflit du Sahara occidental oppose le Maroc aux indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l’Algérie, depuis le départ du colonisateur espagnol, dans les années 1970. Les négociations sous l’égide de l’ONU entre le Maroc et le Polisario, auxquelles participent l’Algérie et la Mauritanie, sont interrompues depuis le printemps 2019 et la démission de l’émissaire de l’ONU chargé du dossier, l’ex-président allemand Horst Kohler. À la mi-septembre, le diplomate italo-suédois Staffan de Mistura a été nommé nouvel émissaire de l’ONU. Sa désignation n’est cependant toujours pas intervenue officiellement.
  • Oxfam est active dans les camps depuis 1975 et, au fil des ans, notre travail a évolué, passant de l'aide d'urgence à la fourniture d'un soutien humanitaire multiforme et à des activités de résilience et de renforcement des capacités des réfugiés.

Pour plus d’informations concernant le travail d’Oxfam dans les camps sahraouis, veuillez consulter : https://www.oxfam.org/fr/decouvrir/pays/algerie

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.