Oxfam unit ses forces avec le Due Diligence Project

16/10/2014

C’est une tâche ardue que de persuader les gouvernements de faire plus d’efforts dans leur lutte contre la violence faite aux femmes. Mais c’est ce que fait le « Due Diligence Project » à travers son travail de recherche et de plaidoyer.

C’est une tâche ardue que de persuader les gouvernements de faire plus d’efforts dans leur lutte contre la violence faite aux femmes. Mais c’est ce que fait le « Due Diligence Project » à travers son travail de recherche et de plaidoyer.

La « Due Diligence » est un concept qui signifie dans ce cas que l’état est obligé d’entreprendre des actions « raisonnables » pour prévenir la violence faite aux femmes et les en protéger. Les coupables doivent être poursuivis et punis.

Tout comme le « Due Diligence Project », Oxfam lutte contre la violence faite aux femmes. Nous unissons donc nos efforts pour atteindre le même objectif : convaincre les autorités d’entreprendre des actions concrètes contre ces violences. Nous poussons des directives internationales, en proposant aux gouvernements une série d’actions concrètes et un calendrier.

Plan d’action international

Nous faisons ensemble un travail de plaidoyer, surtout lors des conférences internationales des Nations-Unies. Nous organisons alors en commun des débats et des entretiens au cours desquels nous informons les autorités de la nécessité d’un plan d’action international.

Et nous voulons aller encore plus loin. En vue de la prochaine conférence de l’ONU sur les droits des femmes de 2015, nous travaillons à une déclaration en faveur d’un plan d’action international contre la violence faite aux femmes. Nous voulons que le plus grand nombre possible d’organisations signent cette déclaration. Nous espérons ainsi convaincre les états membres de l’ONU de se rallier à un tel plan d’action.

POUR PLUS D’ INFOS : www.duediligenceproject.org