Niger

Le Niger est le pays le plus pauvre de la planète. Son économie est dominée par le secteur primaire, et notamment agropastoral. Un secteur fragile et très sensible aux risques climatiques. Chaque sècheresse est donc synonyme de crise alimentaire. Oxfam travaille à protéger les moyens d’existence des communautés agropastorales en renforçant la solidarité et les aidants à se préparer aux crises.

  • « En soutenant les autorités et les associations locales, Oxfam cherche à rendre les populations plus résilientes en travaillant sur les causes structurelles de la pauvreté. » explique Caroline Verney, Gestionnaire de Partenariat Humanitaire DGD pour Oxfam.

    En lire plus sur
    Niger

Avec un indice de développement humain de 0,348, le Niger est à la 188ème et dernière place du classement.

Plus de 60% de la population nigériane vit dans la pauvreté.

Le défi

Le défi au Niger

Le Niger est l'un des pays les plus pauvres du monde. Classé 188e sur 188 selon l’Indice de développement humain, il est caractérisé par une diversité culturelle importante, mais aussi une grande vulnérabilité aux crises alimentaires.

Que fait Oxfam

Que fait Oxfam au Niger ?

En cas de sécheresse, les petits éleveurs sont directement frappés : ils ne peuvent plus fournir suffisamment d’eau à leurs animaux. Oxfam travaille à protéger leurs moyens d’existence face à ce type de crises, notamment en améliorant les échanges entre les communautés qui vivent dans la même zone de transhumance, afin qu’elles soient mieux préparées et plus solidaires en case de crise.

Actu et actions

Communiqués de presse

Aucun communiqué de presse n'est disponible actuellement pour cette section

Le travail d'Oxfam

Dans ce pays Oxfam travaille sur ces thèmes avec ces partenaires :

Enclavé au cœur du Sahel, déstabilisé par les crises politiques dans les pays voisins et avec une démographie galopante, le Niger est un pays fortement vulnérable aux chocs extérieurs.

 

Caroline Verney, Gestionnaire de Partenariat Humanitaire DGD,

En lire plus sur
Niger