Pourquoi il est urgent de passer à une économie qui profite à tout le monde

16/01/2017

8 hommes possèdent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale : voilà le constat qui ressort du nouveau rapport d’Oxfam, ‘An Economy for the 99%’.

Le problème des inégalités au niveau mondial est encore plus grave qu’estimé jusqu’à présent. Voilà ce qui ressort d’un nouveau calcul d’Oxfam, qui montre que seuls 8 (!) hommes possèdent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale.

Et Oxfam a aussi évalué la situation concernant les inégalités en Belgique. Ce qu’il en ressort ? En Belgique aussi, la société est très inégale : les 10% des Belges les plus riches possèdent à eux seuls pas moins de 48,1% des richesses totales.

Revoir notre  système politique et économique

Les multinationales utilisent des stratagèmes à grande échelle pour évider de payer leurs impôts. Et pendant ce temps, elles distribuent toujours plus de bénéfices à leurs actionnaires, tout en réduisant les salaires de leurs travailleurs. Une situation qui n’est pas prête de changer car ces multinationales parviennent à influencer les gouvernements pour qu’ils adaptent les lois en leur faveur.

En effet, si le déséquilibre entre les riches et les pauvres ne cesse d’augmenter, c’est parce que l’économie actuelle est faite pour avantager ceux qui possèdent déjà beaucoup de richesses :
•    Le rythme auquel les plus riches accumulent leurs richesses est si rapide que 2025 pourrait bien voir le tout premier « billionnaire », qui possèdera donc 1.000 milliards !  Et pendant ce temps, 1 personne sur 9 se couche toujours le ventre vide.
•    Entre 1988 et 2011, le revenu des 10% les plus pauvres de la planète a augmenté de 3 dollars par an. Pendant ce temps le revenu des 10% les plus riches a augmenté de 11.800 dollars. C’est 182 fois plus.
•    700 millions de personnes auraient pu sortir de l’extrême pauvreté si les inégalités n’avaient pas augmenté.

Les inégalités extrêmes deviennent de plus en plus insoutenables. Elles représentent une barrière à l’éradication de la pauvreté et elles mettent sous pression la cohésion sociale. Et les frustrations que causent ces inégalités toujours grandissantes ont de graves conséquences au niveau politique. Qu’il s’agisse de Donald Trump aux Etats-Unis ou de Rodrigo Duterte aux Philippines : la montée des inégalités a eu un impact dans chacune de ces élections.


Exigez une économie au service de tout le monde

Passons à l’action pour une autre économie

Si les gouvernements veulent combattre les inégalités extrêmes, ils doivent prendre leurs responsabilités et oser faire des choix politiques différents. Le rapport “An Economy for the 99%” offre des pistes à ces gouvernements pour mettre en place une économie qui profite à tout le monde :
1.    Diminuer le clivage entre les plus grandes fortunes et le reste de la population via un système fiscal équitable, qui fasse peser la plus lourde charge fiscale sur ceux qui ont les épaules les plus larges.
2.    Se concentrer sur les besoins de la majorité de la population, en investissant dans les services publics tels que l'éducation et la santé.
3.    Garantir un salaire minimum décent et soutenir les entreprises qui donnent la priorité au travail décent et à la durabilité.
4.    Garantir l’égalité des chances entre les femmes et les hommes.

Enfin, si les gouvernements veulent vraiment trouver une solution à des problèmes globaux tels que l’évasion fiscale, ils doivent travaillent ensemble au lieu de se faire concurrence les uns aux autres.

Exigez une économie au service de tout le monde

Union européenne

Cette publication a été réalisée avec le soutien de l'Union européenne. Le contenu de cette publication relève de la seule responsabilité d'Oxfam-Solidarité et ne reflète pas nécessairement le point de vue officiel de l’Union européenne.