« Promettre c’est bien, payer c’est mieux »

21/09/2016

Hier, 50 pays se sont engagés à verser un total de 4 milliards d’euros en faveur des groupes qui aident les réfugiés à accéder à l’emploi et à l’éducation. Oxfam se réjouit de la décision mais regrette que la Belgique ne fournisse pas d’effort supplémentaire.

Liesbeth Goossens, responsable du plaidoyer humanitaire pour Oxfam-Solidarité :

« Oxfam se réjouit de la manifestation de solidarité pour les réfugiés du monde lors du sommet des dirigeants convoqué par le président Obama hier. Un mécanisme transparent de responsabilité doit toutefois être mis en place dans les plus brefs délais, afin de garantir que les engagements pris par les gouvernements seront suivis d’effets concrets. »

« Une aide est nécessaire tant pour les réfugiés que pour les communautés qui les accueillent. Le financement des fonds humanitaires doit s’accompagner de solides programmes de réinstallation et de l’extension des autres moyens de protection, tels que le regroupement familial. De plus, il faut accorder aux réfugiés le droit d’accéder au marché du travail et à leurs enfants celui de recevoir une éducation. »

« Nous regrettons le fait que la Belgique n’ait pas fourni d’effort supplémentaire dans ce dossier. La Belgique, ainsi que d’autres Etats européens se tournent vers d’autres pays en attendant qu’ils agissent à leur place. Pourtant, 86% des réfugiés sont à l’heure actuelle accueillis par des pays à faibles ou moyens revenus. »

« Les décisions prises par les chefs d’État et de gouvernement maintenant auront un impact immense sur les prochaines générations. Le règlement de cette crise de déplacements forcés exigera le soutien de tous les pays du monde, en particulier ceux qui possèdent la richesse et les ressources nécessaires pour vraiment activer la réponse et les efforts humanitaires. La volonté affichée par l’administration Obama et les autres gouvernements venus à New York pour promettre leur soutien est encourageante. Mais nous ne pourrons vraiment juger des engagements pris hier qu’au vu de la transparence dont feront preuve les gouvernements et des comptes qu’ils rendront au cours des jours et des mois à venir. »

Contactez-nous

Presse francophone
Esther Favre-Félix
0485/57.78.01
efa@oxfamsol.be

Presse néerlandophone
Leen Speetjens
0484/10.17.87
lsp@oxfamsol.be

Suivez-nous

Globo
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à globo@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.