Quatre cas de COVID-19 confirmés dans les camps sahraouis, 173.000 réfugiés en danger, avertit Oxfam

28/07/2020

Quatre premiers cas de nouveau coronavirus ont été enregistrés dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie, faisant courir un risque important aux 173.000 réfugiés vivant déjà dans un état de vulnérabilité chronique, alerte Oxfam aujourd’hui.

Les conditions sanitaires préexistantes dans les camps sont très préoccupantes et pourraient rendre cette épidémie particulièrement dangereuse. Cinquante-deux pour cent des femmes vivant dans les camps sont anémiques, plus de 11 % des adultes sont diabétiques et 6 % souffrent de maladie cœliaque, la plus forte prévalence au monde.

Des tests ont été effectués et sont revenus positifs vendredi 24 juillet. Les cliniques dans les camps n'ont pas de ventilateurs, manquent de lits, et il y a une pénurie de fournitures médicales et d'équipements de protection.

Haissam Minkara, directeur d'Oxfam en Algérie, a déclaré : « Les Sahraouis craignaient de voir le coronavirus arriver dans les camps. Ils sont déplacés depuis 45 ans dans le Sahara algérien, où les conditions de vie sont rudes et la nourriture et l'eau sont incroyablement rares. Nombre d’entre souffrent déjà de problèmes de santé préexistants et les infrastructures sanitaires dans les camps sont trop fragiles pour faire face à la catastrophe potentielle que pourrait entraîner la COVID-19 ».

En avril dernier, Oxfam avait lancé un appel conjoint avec huit autres agences humanitaires opérant dans les camps de réfugiés pour lever une enveloppe de 14 millions de dollars, jugée nécessaire par les ONG pour atténuer les effets négatifs de la pandémie dans les camps et y adapter le plus rapidement possible les programmes alimentaires, de promotion de la santé et de prévention des maladies. Malgré cela, la réponse au COVID-19 est toujours sous-financée. Les autorités et les organisations locales restent insuffisamment préparées à protéger les Sahraouis.

Oxfam distribue des équipements de protection et des articles d'hygiène essentiels à 33 centres de santé publique et cliniques dans les camps, améliore l'accès des populations à l'eau potable, augmente les distributions de fruits et légumes frais, ainsi que de farine sans gluten, et encourage les bonnes pratiques d'hygiène au sein de la communauté.

"La crise des réfugiés sahraouis a été négligée par la communauté internationale pendant plus de quatre décennies. Maintenant les enjeux sont plus importants que jamais. Des organisations comme Oxfam sont mobilisées, mais ce ne sera pas suffisant. La communauté internationale doit soutenir les autorités et les agences locales pour faire face à cette épidémie, sinon la situation pourrait être catastrophique", a déclaré M. Minkara.

Notes aux redactions:

  • Depuis 1975, l'Algérie accueillie une grande partie de la population sahraouie dans des camps de réfugiés près de la ville de Tindouf, dont la majorité est dépendante de l'aide humanitaire pour subvenir à ses besoins fondamentaux tels que l'accès à la nourriture, à l'eau et un logement. Les camps sont situés dans un environnement particulièrement aride, avec des températures atteignant jusqu'à 55 degrés Celsius en juillet et en août. La région est frappée par de fréquentes tempêtes de sable, subit une sécheresse constante et des pluies torrentielles rares mais dévastatrices. Enfin, les réfugiés souffrent d'une insécurité alimentaire chronique et de malnutrition et sont rarement auto-suffisants.
  • Oxfam est active dans les camps depuis 1975 et, au fil des ans, notre travail a évolué, passant de l'aide d'urgence à la fourniture d'un soutien humanitaire multiforme et à des activités de résilience et de renforcement des capacités des réfugiés.
  • Pour plus d’informations concernant le travail d’Oxfam dans les camps sahraouis, veuillez consulter : https://www.oxfam.org/fr/decouvrir/pays/algerie
  • Pour en savoir plus sur les besoins en matière de prévention et de réponse au COVID-19 dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie, veuillez consulter notre soumission conjointe : https://reliefweb.int/report/algeria/comprehensive-needs-covid-19-prevention-and-response-refugees-western-sahara-tindouf

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.