Que fait Oxfam au Salvador ?

Oxfam collabore avec des partenaires locaux et s’engage ainsi à assister les communautés de base et à mettre fin à la discrimination en ce qui concerne la sécurité alimentaire, le droit à l’eau potable, l’égalité des genres et l’assistance lors d’une crise humanitaire.

Sécurité alimentaire et développement des campagnes

Avec nos partenaires locaux, nous soutenons de nouvelles possibilités économiques. Nous voulons créer une nouvelle dynamique dans l’économie locale afin de faciliter la collaboration entre les villes et les campagnes. L’amélioration de la chaîne alimentaire rend en effet davantage de nourriture disponible et facilite également l’accès à celle-ci. Les agriculteurs et les agricultrices doivent pouvoir accéder plus facilement au marché local.

Les femmes rurales sont encouragées, par l’intermédiaire de leur organisation et au sein de réseaux de femmes et d’hommes, à participer au développement de la législation relative à la sécurité alimentaire et à la politique agricole. Oxfam soutient les initiatives visant à mettre la pression sur les autorités afin qu’elles investissent davantage dans l’agriculture et dans le développement rural. Cela entre dans le cadre de notre campagne CULTIVONS pour le droit à la nourriture qu’Oxfam mène également au Salvador.

Droit à l’eau potable

Tout le monde doit pouvoir disposer de suffisamment d’eau de bonne qualité, y compris les femmes qui vivent dans les campagnes. C’est la raison pour laquelle nous mettons la pression sur les autorités afin qu’elles transposent ce droit dans la législation et l’intègrent également dans leurs politiques. L’objectif étant une bonne gestion du secteur de l’eau et du traitement des déchets. Aussi, nous insistons, avec nos partenaires, pour créer un nouveau service chargé de veiller à ce que l’accès à l’eau soit reconnu comme un droit fondamental.

Nous soutenons les organisations et les réseaux actifs au niveau local et national qui développent des propositions et s’engagent dans un dialogue avec les autorités à propos de la défense et de la gestion de l’eau. À ce niveau, nous accordons une grande attention à l’égalité entre les sexes, un aspect important dans les problèmes liés à l’accès à l’eau.

Vivre sans violence

Nous défendons la reconnaissance des droits des femmes comme condition de base du développement au Salvador. En renforçant les femmes individuellement et en groupe, elles sont mieux en mesure de prendre elles-mêmes des décisions dans leur vie privée et en public et elles réussissent à rompre le cycle de la violence.

Oxfam soutient les organisations et les mouvements de femmes dans leur combat pour faire respecter les droits des femmes, sur la base d’un programme commun. De cette manière, elles parviennent à créer un climat plus favorable et réussissent à remettre en question et à modifier les habitudes culturelles qui justifient et entretiennent les violences faites aux femmes. De plus, les victimes de violences faites aux femmes auront plus facilement accès à la justice si les services publics fonctionnent mieux. Avec nos partenaires, nous voulons que les politiques reconnaissent et assument leur responsabilité, comme le prévoient la législation actuelle et les obligations internationales du Salvador.

Prévention, préparation et réponse humanitaire

Oxfam défend le droit à la sécurité et la protection contre les catastrophes naturelles et les crises causées par les hommes pour les communautés les plus vulnérables. Dans ce cadre, nous accordons une attention particulière aux femmes. Une bonne coordination renforce la société civile et crée de meilleures opportunités de collaboration avec les services publics. La prévention des catastrophes est plus efficace et la population est mieux préparée. Cela s’avère particulièrement important pour les personnes les plus vulnérables comme les femmes et les enfants.

Oxfam et ses partenaires locaux sont mieux préparés et peuvent ainsi passer à l’action au moment opportun et de manière appropriée dans le cas d’une catastrophe naturelle ou d’une crise, en collaboration avec les autorités nationales et les autres parties concernées. Nous encourageons les femmes et les jeunes à collaborer avec le comité local et les organisations sociales et nous les aidons à assumer le leadership dans le cadre de leurs besoins spécifiques. Ce programme humanitaire est financé par l'Union européenne.

Les projets d'Oxfam au Salvador bénéficient de financements de la Province d'Anvers.

ECHO

L’Union Européenne est l’un des plus importants bailleurs de fonds d’aide humanitaire au monde. Son mandat n’implique pas seulement le financement d’opération d’aide humanitaire, mais également les activités de préparation aux désastres en assistant les populations vulnérables vivant dans les zones à risque pour réduire l’impact des catastrophes naturelles sur leur vie et leurs moyens de subsistance.