Que fait Oxfam pour le climat?

La faim n’est pas inévitable, et le changement climatique non plus. Oxfam aide à combattre le réchauffement de la planète. Nous encourageons le réemploi dans nos magasins de seconde main, nous exigeons un plan climat de la part de nos hommes politiques et nous aidons les petits paysans à se préparer face aux catastrophes climatiques.

Oxfam récolte des vêtements de seconde main, des livres et des ordinateurs. Au moins 4.000 tonnes de vêtements sont ainsi récoltés chaque année (2013). Nous les revendons dans nos magasins de seconde main Oxfam afin de leur offrir une nouvelle vie. Cela signifie : moins de consommation, moins de transports et moins d’émissions. Nous investissons directement les bénéfices des ventes de seconde main dans des projets d’Oxfam dans le Sud.

Avec la campagne mondiale CULTIVONS, Oxfam incite les gouvernements, les consommateurs et les entreprises à lutter contre le changement climatique. De cette manière, nous construisons ensemble un meilleur système alimentaire.

Opter pour l’énergie durable

Pour enrayer le changement climatique, il est essentiel que nous diminuions les émissions de gaz à effet de serre. Oxfam insiste auprès des autorités afin que celles-ci optent pour des sources d’énergie durables plutôt que pour des combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel) ou de nouvelles sources d’énergie polluantes telles que le fracking. Nous incitons les hommes politiques à prendre des choix durables. C’est pourquoi, en Belgique, Oxfam est membre de la Coalition Climat, un réseau de 70 organisations écologistes, ONG et syndicats.

Votre soutien et celui de 675.000 autres

Pour une politique climatique équitable, nous avons besoin de votre soutien. Un petit e-mail de votre part à notre Premier ministre quand celui-ci participe à des négociations sur un nouveau Paquet climat-énergie européen. Votre voix et votre enthousiasme quand nous manifestons dans le monde entier avec 675.000 personnes pour exiger des mesures ambitieuses. Votre soutien, quand nous demandons aux dirigeants du monde que les budgets promis au Fonds vert pour climat soient enfin versés.

Le typhon Haiyan aux Philippines

Dans les pays les plus pauvres, les conséquences du changement climatiques sont déjà perceptibles. Les populations les plus pauvres sont souvent les plus durement touchées. Oxfam s’attaque donc aussi aux conséquences du changement climatique avec une aide ponctuelle. Ainsi, après le passage du typhon Haiyan aux Philippines, fin 2013, Oxfam est venue en aide à 730.000 personnes : l’organisation a fourni de l’eau potable et des installations sanitaires. Oxfam a ensuite aidé des pêcheurs à réparer leurs bateaux de sorte qu’ils puissent à nouveau pourvoir à leur propre alimentation.

Les agriculteurs se préparent à un autre climat

Nous ne restons pas les bras croisés jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Oxfam soutient des organisations qui défendent les droits et intérêts des petits paysans. Oxfam et ses partenaires locaux aident des personnes issues de régions vulnérables à se préparer au changement climatique et à d’éventuelles catastrophes, inondations et sécheresses. Les agriculteurs apprennent ainsi à utiliser de nouvelles méthodes durables d’agriculture et de récolte. Ainsi, ils peuvent par exemple cultiver d’autres légumes lorsqu’il pleut moins qu’à la normale.

Les entreprises limitent leurs émissions grâce à vous

Nous demandons aux entreprises d’apporter leur pierre à l’édifice. Avec la campagne « La face cachée des marques », nous avons pu compter sur l’aide de 238.000 personnes à travers le monde pour faire pression sur les dix plus grandes entreprises agroalimentaires.

Résultat : en 2014, Kellogg et General Mills (connu pour les glaces Haägen-Dazs) se sont engagées à réduire les gaz à effet de serre de leurs chaînes d’approvisionnement. Sans votre signature, cela ne serait jamais arrivé.

Des actions simples = réduire la faim

Vous aussi, vous pouvez combattre le changement climatique. Avez-vous déjà testé l’un des conseils de la méthode CULTIVONS d’Oxfam ? Manger moins de viande ou gaspiller moins de nourriture, cuisiner de manière économe ou soutenir les petits paysans… Ou mieux encore : faire tout ça en même temps ! Parce que ces simples actions concrètes permettent déjà de réduire la faim dans le monde !

Une politique d'entreprise durable

Et aussi au sein des bureaux de Molenbeek-Saint-Jean, tous les collaborateurs d’Oxfam s’engagent pour une politique environnementale durable. Ce qui se traduit dans les faits par une adhésion au règlement européen EMAS (Eco-Management and Audit Scheme).

Avec le système EMAS, Oxfam réduit sa consommation d'énergie, de papier et fait le choix de moyens de déplacements et d’achats les plus durables possibles. Oxfam collabore aussi à des actions durables de collectes d’affaires et d’ordinateurs de seconde main, et mesure l’impact positif sur l’environnement de l’ensemble de ses activités de seconde main. EMAS évalue chaque année si Oxfam répond bien aux critères devant être atteints.