Quels défis pour le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe après le passage du cyclone Idai?

Le cyclone Idai a affecté près de 3 millions de personnes au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe. Il y a des centaines de blessés et les estimations officielles font état de plus de 1.000 morts. De nombreuses personnes attendent toujours d'être secourues. Oxfam vise à venir en aide à au moins 500.000 personnes.

Les pluies n'ont pas cessé de tomber par endroits et le niveau de l'eau a donc continué d'augmenter. La destruction des routes, des ponts et des installations de communication rendent certaines zones inaccessibles. Dépêcher des équipes de recherche et de sauvetage reste impossible dans certaines zones.

Des vents de près de 170 km/h et des pluies torrentielles ont par exemple gravement touché le port de Beira au Mozambique ou 90% du territoire est inondé et où les moyens de communication sont inexistants.

Cyclone Idai: l'Afrique victime du changement climatique? 

2 pays ont été particulièrement touchés: le Mozambique et le Malawi, 2 pays parmi les plus pauvres au monde.

Ce n'est pas la première fois qu'un cyclone touche la région. L'Afrique australe se souvient encore du cyclone Eline en 2000 qui, bien que de moindre ampleur, avait fait 15 morts au Zimbabwe avant de poursuivre sa trajectoire vers l'Afrique du sud et le Swaziland.

Selon les climatologues, le changement climatique a un impact sur la puissance et la fréquence des cyclones. Des experts et de nombreuses ONG telles que Oxfam ont déjà insisté sur l'importance de mieux protéger les populations vulnérables fréquemment touchées par des cyclones.  

Le Mozambique, parmi les plus vulnérables face au péril climatique

Le Mozambique a fait de la résilience des populations vulnérables face aux catastrophes climatiques une priorité nationale en 2012. Les populations rurales sont très exposées, leurs champs constituant une source d'alimentation cruciale. Cependant, les ressources financières manquent cruellement et les capacités techniques institutionnelles pour faire face à ce genre de catastrophes climatiques doivent être renforcées.

Les sécheresses et les inondations sont les 2 défis nationaux les plus importants, suivis des cyclones tropicaux.