RD Congo : « Certains ne croient pas au virus Ébola »

04/06/2018

Sensibilisation et hygiène sont cruciales pour endiguer la propagation de l’épidémie d’Ebola en province de l’Equateur. Les équipes d’Oxfam lancent une campagne d'information et de sensibilisation, pour aider les populations à se protéger du virus Ébola.

En République démocratique du Congo, une épidémie d’Ebola a débuté au début du mois de mai à Bikoro, dans la province de l'Équateur. Elle a déjà causé officiellement le décès de 25 personnes selon l’OMS et le risque de propagation de l’épidémie dans les régions voisines est élevé.

Faites un don

Sensibiliser pour lutter contre la peur

« La plupart des membres des communautés comprennent la situation et suivent les conseils donnés mais nous entendons aussi que certains ne croient pas au virus Ébola. D’autres considèrent que les médicaments fournis ne servent à rien, ou ont peur de les prendre », explique Jose Barahona, directeur d'Oxfam en RDC.

« Quelques cas de personnes quittant les hôpitaux et refusant les soins ont été signalés, ce qui pourrait avoir des conséquences dramatiques. Un certain nombre de pratiques telles que les enterrements des personnes décédées des suites de l’infection, par exemple, peuvent entrainer un grand risque de transmission après la mort. »

L’action d’Oxfam : sensibilisation et hygiène

Oxfam travaille déjà dans la région depuis plusieurs années, avec un bureau à Mbandaka, juste au nord de Bikoro, et se spécialise dans l’accès à l’eau et à l’hygiène.

La première partie de notre action face à Ebola est axée sur la sensibilisation :

  • Les équipes d’Oxfam vont de porte en porte pour informer le public, avec l’aide de relais au sein des communautés.
  • Elles organisent des activités de sensibilisation de masse, y compris à travers des projections de films, des activités de théâtre participatif et une collaboration avec les stations de radio communautaires locales.
  • Oxfam travaille également avec des influenceurs locaux tels que les chefs religieux et traditionnels.

Et l’autre partie de notre action se concentre sur l’amélioration de l’hygiène, cruciale pour la prévention de la contamination :

  • Oxfam a déjà installé 106 points d'eau chlorée dans les hôpitaux, les centres de santé, les écoles et les ports.
  • Nos équipes aident à désinfecter les maisons dans lesquelles des cas d'Ébola ont été détectés.
  • Nous distribuons également des kits de désinfection et des kits d'hygiène aux communautés

Faites un don

Des dons toujours cruciaux

D’ici à 6 mois, nous espérons pouvoir atteindre plus de 35.000 personnes à Mbandaka et Bikoro. Mais les besoins sont énormes : 1,1 million de dollars sont nécessaires pour pouvoir répondre aux besoins au cours des prochains mois.