Séisme au Népal : notre action dans les camps et zones rurales

04/05/2015

Nos équipes humanitaires s’activent sur le terrain suite au violent séisme qui a touché le Népal le 25 avril. Nous travaillons dans des camps de déplacés et des zones difficiles d’accès afin d’apporter de l’eau potable, des services d’assainissement et des biens de première nécessité à celles et ceux qui en ont besoin.

D’après les estimations de l’ONU, 8 millions de personnes, soit plus d’un quart de la population népalaise, ont été touchées par cette catastrophe. Plusieurs milliers de personnes ont dû quitter leur maison. Nous travaillons au Népal depuis les années 80 et nous comptons venir en aide à au moins 350.000 personnes dans le cadre de cette réponse d’urgence.

Une aide vitale dans les camps

Près de 34.000 personnes vivent dans des camps d’urgence mis en place par le gouvernement dans la vallée de Katmandou. Des milliers d’autres dorment dehors, à ciel ouvert, et craignent de retourner chez elles en raison des nombreuses répliques du séisme. 

Les personnes déplacées, hébergées sous des tentes confectionnées avec des bâches, doivent essuyer de fortes pluies. La mousson qui débute risque de compliquer les opérations d’aide humanitaire. Dans un tel contexte, fournir de l’eau potable et des installations sanitaires adéquates s’avère vital.

Eau potable et latrines

Nous apportons de l’eau potable et des toilettes dans 4 campements de la vallée de Katmandu : Tundikhel, Lagankhal, Sinamangal et Kirtipur. 500 bénévoles ont été formés par Oxfam pour réagir en cas de séisme dans le cadre d’un programme de gestion des risques urbains. Ils aident nos équipes à mettre en place des citernes d’eau potable et à construire des latrines.

Oxfam a une longue expérience en eau et assainissement et aide à évaluer 12 des zones gravement touchées du pays. Nous coordonnons nos actions avec d'autres organismes au Népal pour fournir ensemble de l'eau et de l'assainissement le plus rapidement possible.

Evaluer dans les zones difficiles d'accès

En parallèle, nos équipes sont arrivés dans les districts éloignés de Sindhupalchowk et à Gorkha, ville située à proximité de l’épicentre du tremblement de terre. Malgré les défis logistiques, nous nous efforçons de venir en aide aux survivants qui ont besoin d’eau, de nourriture et d’abris.

Nos équipes sont mobilisées au Népal et à travers le monde. Nous avons envoyé 5,5 tonnes de matériel depuis l’Espagne et 12 tonnes d’aide depuis l’Angleterre, contenant notamment des abris d’urgence, des citernes d’eau, des robinets et des équipements sanitaires.

Oxfam fait partie du Consortium Belge pour les Situations d'Urgences 12-12.