Migrations

Aujourd’hui, plus de 65 millions de personnes dans le monde ont été forcées de quitter leur foyer. Elles fuient la guerre, les violences et la faim, en espérant sauver la vie de leur famille ou offrir un avenir meilleur à leurs enfants. Alors que leurs besoins humanitaires sont énormes, la communauté européenne et internationale ne les voit que comme une « menace », à endiguer à tout prix. Mais ces personnes sont en premier lieu des hommes et des femmes, qui ont le droit à une assistance digne et humaine, et à pouvoir demander l'asile.

Signez la pétition pour un accueil digne des migrants en Europe

  • Pendant un sommet du G7, des militants Oxfam attirent l'attention sur l'approche inhumaine mise en place au niveau international face aux migrants à la recherche d'une vie meilleure ou d'un peu de sécurité. Partout dans le monde, Oxfam se mobilise pour demander aux chefs d'État et de gouvernement de parvenir à un accord mondial pour protéger la vie des réfugiés et des migrants à travers le monde.

    En lire plus sur
    Migrations
  • Plus de 300 migrants se sont réfugiés aux alentours du Parc Maximilien à Bruxelles. Il y règne un climat de tension, avec des rafles de la police et un discours violent du gouvernement fédéral, qui va jusqu’à parler de « nettoyer » ce parc. Et l’approche répressive choisie par les autorités n’est qu’emblématique des politiques européennes qui voient les migrants comme une « menace » à stopper avant tout.

    En lire plus sur
    Migrations
  • Les migrants bloqués dans leur périple le long de la « routes des Balkans » doivent régulièrement affronter des conditions inhumaines et des mauvais traitements de la part des autorités locales. « Nous avons traversé la frontière hongroise, mais la police nous a attrapés », raconte Majeed, originaire d’Afghanistan. « Nous avons dû enlever nos vêtements et nous asseoir dans la neige. Ensuite, ils ont versé de l’eau glacée sur nous. »

    En lire plus sur
    Migrations

86 % des personnes ayant dû fuir leur foyer sont accueillies dans leur propre pays ou les pays voisins.

La Belgique accueille 1 réfugié pour 208 habitants. Le Liban 1 pour 5 habitants.

Le défi

Migrations : le défi

En 2015, face au nombre croissant de personnes tentant de rejoindre ses frontières en quête de sécurité et d'une vie meilleure, l’UE a décidé de renforcer les contrôles à tout prix, dans le but « d’arrêter » les migrations. Une politique qui pousse simplement les migrants à entreprendre leur voyage dans des conditions toujours plus dangereuses

Que fait Oxfam

Une approche humaine signifie qu’au lieu d’insister sur la répression et la « chasse » aux réfugiés, il faut parler d’êtres humains, d’individus avec des droits et leur vie vaut autant que la nôtre. Les personnes qui viennent chez nous ont souvent tout perdu et ont droit à un minimum de respect et à des droits fondamentaux.

Laureen Van Assche, responsable de plaidoyer humanitaire.,

En lire plus sur
Migrations