Un an après les larmes, rien n’a changé

02/09/2016

La photo du petit Alan Kurdi, 3 ans, retrouvé sans vie sur les côtes turques, avait ému le monde entier. Mais une année plus tard, le nombre de migrants décédés en tentant de gagner un autre pays est passé de 4.664 à 5.700. Oxfam appelle l’Europe à adapter sa politique face à ce drame humain.

Liesbeth Goossens, responsable du plaidoyer humanitaire pour Oxfam-Solidarité :

« Lorsque le monde entier a découvert la photo d’Alan Kurdi, mort sur une plage, de nombreuses voix indignées se sont élevées et les larmes ont coulé. Un an plus tard, rien ne s’est amélioré pour ceux qui, comme Alan, étaient partis en quête de sécurité et de dignité. »  

Un mort toutes les 80 minutes en 2016

5.700 personnes sont mortes parmi les réfugiés et migrants partis sur les routes depuis le décès du jeune Syrien Alan Kurdi. Sur toute l’année précédant sa mort, le chiffre était de 4.664. Une augmentation de 22%. En 2016, il s’agit d’un décès toutes les 80 minutes.

En Méditerranée, 4.181 réfugiés et migrants sont morts en tentant de gagner l’Europe sur l’année écoulée alors que l’année avant la mort d’Alan Kurdi, ce nombre était de 3.713 morts. 2016 est d’ores et déjà une année particulièrement meurtrière. Rien qu’en août dernier, la route maritime reliant le Nord de l’Afrique à l’Italie a causé quasiment autant de morts que sur toute l’année 2015.

Protéger les migrants sur les routes

Oxfam appelle les dirigeants européens à s’engager à protéger tous les réfugiés et migrants en déplacement, à proposer des procédures d’asile transparentes et justes aux personnes arrivées à leurs frontières et à mettre en place des routes sûres pour gagner l’Europe.

Deux sommets majeurs sur la crise mondiale des réfugiés et migrants auront lieu plus tard ce mois-ci à New York : le sommet des Nations unies pour les réfugiés et migrants, et le « Leaders’ Summit on refugees ».

Liesbeth Goossens :

« Les deux sommets à venir à New York représentent des moments clés pour l’Europe pour qu’elle revoit sa réponse migratoire. Les négociations qui ont précédé le sommet des Nations unies ont été décevantes, les gouvernements se focalisant avant tout sur leurs intérêts particuliers alors que davantage de personnes trouvaient la mort. Les gouvernements européens doivent changer leur approche au plus vite afin d’aider les pays qui accueillent de nombreux migrants et protéger les migrants sur les routes.  

#RefugeesWelcome

Il y a un an, les photos d’Alan Kurdi faisaient la une dans le monde entier. Suite à ces photos, une étude indépendante partagée avec Oxfam par le Visual Social Media Lab, basé à l'Université de Sheffield au Royaume-Uni, a constaté une augmentation l'intérêt pour la question des réfugiés sur Twitter, avec quatre fois plus de tweets sur le sujet que l'année précédente. Le hashtag #RefugeesWelcome est devenu « trending » dans le monde entier dans les jours suivant la mort d'Alan Kurdi et a été utilisé 2,35 millions de fois au cours des 12 derniers mois. Ce tollé général pour plus de solidarité envers les réfugiés et les migrants devrait être un appel à l'action poussant les dirigeants mondiaux à aider les migrants.

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.