Un lobby polluant très puissant

22/10/2014

 

QUAND ?  23 octobre – 10h00 AM

OU ? Entre le rond-point Schuman et l’entrée du Parc du Cinquantenaire

QUOI ? Des activistes déguisés en lobbyistes ont construit un énorme barrage fait de barils de pétrole percés et de sacs de charbon. Ils empêchent l’Union européenne de s’extirper de la dépendance à l’énergie fossile. Les lobbyistes portent des costumes maculés d’essence et des lunettes de soleil, et ont les poches bourrées de billets. De l’autre côté du barrage, un grand globe terrestre représente un futur sain que les lobbyistes s’efforcent d’empêcher.

POUQUOI ? Des nouveaux chiffres frappants montrent que le secteur des industries fossiles a dépensé près de 44 millions d’euros l’an dernier pour son lobby auprès de l’Union européenne. A travers le monde, ce sont des centaines de millions d’euros qui sont dépensés chaque année par ces lobbyistes alors que le Népal, par exemple, l’un des pays les plus pauvres et les plus sensibles aux inondations et aux sécheresses, ne parvient pas à rassembler les 120 millions de dollars qui sont nécessaires pour s’adapter au changement climatique et empêcher que la population manque de nourriture.

Que demandent Oxfam, Friends of the Earth Europe et the European Environmental Bureau ?

Les décideurs européens doivent résister aux pressions exercées par le secteur des énergies fossiles et conclure un accord « EU 2030 » qui puisse mettre l’Europe sur la voie des énergies propres. Cela signifie un texte ambitieux mais aussi contraignant qui vise des objectifs de diminution des émissions de gaz à effet de serre à la hauteur de ce que la science a démontré mais aussi un texte qui implique une vraie politique en matière d’énergie renouvelable et de réduction de la consommation d’énergie.

Thème: 

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.