Un moment clé pour la politique migratoire européenne

07/09/2016

Les 19 et 20 septembre, les gouvernements du monde entier se réuniront au siège de l’ONU, à New York, pour s’engager à améliorer la façon dont les réfugiés et les migrants sont traités. Mettons-les face à leurs responsabilités.

Un décès toutes les 80 minutes

Actuellement 60 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de fuir les violences, conflits et persécutions. Des millions d’autres ont dû tout abandonner après à une catastrophe naturelle. Elles s’engagent sur des routes dangereuses, en quête de sécurité. 2016 est d’ores et déjà une année particulièrement meurtrière, avec un décès toutes les 80 minutes.

C’est dans ce contexte qu’aura lieu le tout premier Sommet des Nations unies sur les réfugiés et les migrants, qui se tiendra à New York le 19 septembre. Le lendemain, Barack Obama organisera un Sommet des dirigeants sur la crise des réfugiés.

Prendre des engagements concrets

Alors que les violences n'ont jamais entrainé autant de déplacements de population qu'à l'heure actuelle, Oxfam appelle les dirigeants européens à s’engager à:

  • protéger tous les réfugiés et migrants en déplacement,
  • proposer des procédures d’asile transparentes et justes aux personnes arrivées à leurs frontières
  • mettre en place des routes sûres pour gagner l’Europe.

Selon Liesbeth Goossens d’Oxfam, les négociations en amont de ces sommets ne sont pas très rassurantes : « Les négociations qui ont précédé le sommet des Nations unies ont été décevantes, les gouvernements se focalisant avant tout sur leurs intérêts particuliers alors que davantage de personnes trouvaient la mort. Les gouvernements européens doivent changer leur approche au plus vite afin d’aider les pays qui accueillent de nombreux migrants et protéger les migrants sur les routes. » 

Faites entendre votre voix

Signez la pétition maintenant !

Quelle que soit leur issue, ces Sommets doivent marquer une étape vers un changement tant attendu pour les réfugiés, migrants et déplacés internes encore plus nombreux. Pour avancer vers ce changement, il faut que nos gouvernements s’engagent le plus concrètement possible lors de ce sommet. Et qu’ils continuent de le faire dans les mois qui suivront. Pour que cet appel résonne jusqu’aux dirigeants mondiaux, nous avons lancé une pétition internationale.

Faites entendre votre voix, rejoignez le mouvement et signez la pétition maintenant ! En leur remettant une pétition de plus de 100.000 signatures, nous pourrons amener la communauté internationale à offrir sécurité et protection, ainsi qu’un avenir digne à ces personnes dans le besoin !

Signez la pétition maintenant !

Thème: