« Une occasion manquée »

20/09/2016

Les pays qui ont les épaules les plus larges sont aussi ceux qui continuent de tourner le dos aux réfugiés. Voilà ce que constate Oxfam, en réaction au tout premier sommet de l’Onu sur les réfugiés et les migrants, qui s’est terminé hier soir à New York. 

Liesbeth Goossens, responsable du plaidoyer humanitaire pour Oxfam-Solidarité :

« Hier, le tout premier sommet pour les réfugiés et les migrants s’est tenu à New York : ce sommet était une chance sans précédent de parvenir à un accord ambitieux et juste qui assure sécurité et dignité aux réfugiés et aux migrants. Comme nous pouvions nous y attendre, la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants ne comporte aucun engagement ferme pour sortir du statu quo actuel. La communauté internationale avait l’opportunité d’adopter une approche plus humaine, mais pour l’instant, les gouvernements n’ont apporté qu’une réponse mitigée. Nous ne pouvons plus le tolérer. »

« Le gouvernement belge s’en est lui aussi tenu à de belles paroles, dans un communiqué du ministère de la coopération au développement Alexander De Croo, alors que c’est d’action dont nous avons besoin. Les pays riches doivent de toute urgence intensifier les efforts pour accueillir, protéger et soutenir les réfugiés. Une étude d’Oxfam montre que les six pays les plus riches de la planète, qui représentent plus de la moitié de l’économie mondiale, n’accueillent que 9 % des réfugiés et demandeurs d’asile. Les responsables qui ont les épaules les plus larges continuent de tourner le dos à des hommes, des femmes et des enfants démunis de tout. »

« Mais ce sommet a également montré que, partout, des voisins unissent leurs efforts. Des communautés défendent les droits des personnes qui doivent fuir les violences, les catastrophes et la pauvreté, et des citoyennes et citoyens accueillent des réfugiés chez eux à bras ouverts. Les gouvernements doivent agir dans ce même esprit. »

« Le sommet convoqué par le président Obama aujourd’hui est l’occasion pour les chefs d’État et de gouvernement de faire preuve de l’engagement politique qui leur a tant manqué jusqu’à présent. »

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.