Vanuatu : des risques de propagation de maladies par manque d'eau potable

16/03/2015

Après le passage du cyclone Pam, l’archipel de Vanuatu est dévasté et les habitants doivent déjà faire face à une deuxième menace : l’apparition de maladies qui se développent à cause du manque d’accès à de l’eau propre et potable. Les besoins en infrastructures sanitaires et en matériel d’hygiène risquent d’être énormes, d’après les équipes d'Oxfam sur place pour évaluer les dégâts.

Colin Collett Van Rooyen, directeur d'Oxfam au Vanuatu :

« Il n’y a pas d'électricité, pas d'eau courante et il est impossible de partir d'ici. L'ampleur de cette catastrophe est sans précédent dans cette région. Les habitants de Vanuatu vont avoir besoin de beaucoup d'aide pour pouvoir reconstruire leur vie. »

« De l’eau potable, des installations sanitaires et des kits d’hygiène font partie des priorités pour ceux qui se retrouvent sans abri mais aussi pour tous ceux qui se trouvent dans des centres d’évacuation. Car il n’y a pas assez de toilettes ou d’eau propre par rapport au nombre de personnes qui s’y sont réfugiées. »

Dès dimanche, les premières équipes humanitaires d’Oxfam dépêchées sur place ont apporté plus de 17 tonnes d’aide et s’apprêtent à en envoyer beaucoup plus car la violence du cyclone laisse présager des dégâts humains et matériels sans précédent.

« Il y a plus de 100.000 personnes sans abri, toutes les écoles sont détruites, les centres d’évacuation sont pleins et les centres de santé et la morgue ne sont plus en état de fonctionnement », ajoute Colin Collett Van Rooyen.

Alors que l’ampleur des dégâts reste à déterminer, plus de 250.000 personnes sont potentiellement menacées.

« Oxfam apportera son aide aussi longtemps qu’il le faudra pour permettre aux habitants de Vanuatu de se relever et de se reconstruire un avenir », conclut Colin Collett Van Rooyen.

Oxfam a aussi lancé un appel d’urgence. Les dons peuvent être versés sur le compte Oxfam BE37 0000 0000 2828 avec le code 9131 = BELCA000

Du matériel photo est disponible via ces trois liens :

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.