Inégalités

Le fossé entre riches et pauvres prend des proportions vertigineuses. 8 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Ce n’est pas une fatalité. Il est possible de changer les règles et de faire reculer les inégalités.

  • « Dans mon pays, beaucoup d'enfants ne vont pas à l'école, surtout les filles, car il n'y a pas les moyens financiers nécessaires » raconte Samuel Togo (38 ans) de Djalakorodji (Mali). L'éducation et les soins de santé sont essentiels, car ils permettent de lutter contre les inégalités. Avec l'appui du CAD-Mali et d'Oxfam, Samuel a donc mis la pression sur les institutions locales afin qu'elles gèrent mieux l'argent des contribuables. « Nous avons parlé avec nos dirigeants locaux. Depuis lors, l'éducation est devenue gratuite dans ma commune et les médicaments sont devenus moins chers».

    Lees meer over
    Mali
    Inégalités
    CAD-Mali
  • Oum Chan a quitté son village dans la campagne cambodgienne pour venir travailler à Phnom Penh, la capitale, en tant que travailleuse textile. Elle a rejoint le syndicat C.CAWDU, qui défend les droits des travailleurs du secteur textile. « Depuis l’arrivée du syndicat, il y a moins d’heures supplémentaires forcées et non-rémunérées, »  raconte Oum Chan. « Et nous apprenons à mieux revendiquer nos droits. »

    Lees meer over
    Cambodge
    Inégalités
    C.CAWDU
  • Ces agricultrices mozambicaines travaillent généralement leurs champs avec de vieilles houes : des outils inadaptés qui rendent leur travail plus difficile et douloureux. En coopération avec deux partenaires d’Oxfam, UDACC et UPC-CD, les agricultrices de 4 villages ont développé ensemble des outils plus adaptés, qui leur permettent maintenant de cultiver plus de nourriture tout en ménageant leur corps. 

    Lees meer over
    Mozambique
    Inégalités
  • Le manque à gagner fiscal dû à l’évasion fiscale des grandes fortunes et des multinationales s’élève à 156 milliards d'euros chaque année pour les pays en développement.

  • 8 personnes détiennent autant de richesses que les 3,6 milliards de personnes les plus pauvres de la planète. Les revenus de ces 8 grandes fortunes ont augmenté de 44% depuis la crise économique.

Le défi des inégalités

Le fossé entre riches et pauvres prend des proportions vertigineuses. Les 8 plus grosses fortunes possèdent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. De telles inégalités économiques extrêmes nuisent à toutes et tous et entravent la lutte contre la pauvreté dans le monde.

Le fossé entre les personnes les plus riches et les centaines de millions d’autres qui vivent dans une pauvreté criante, ne fait qu’augmenter.  Nous devons faire quelque chose. Nous pouvons faire quelque chose. Et pour cela nous avons besoin de votre aide.

Travailler 93 ans pour gagner autant que le bonus d’un CEO

Seulement au Royaume uni, les chefs d’entreprises des 100 plus importantes entreprises gagnent 131 fois le salaire d’un employé moyen de leurs entreprises. Un travailleur dans une mine de partinium en Afrique du Sud devrait travailler 93 ans pour amasser le bonus moyen annuel d’un CEO.

Les inégalités, c’est aussi votre problème

Les inégalités, ce n’est pas seulement une question d’énormes différences entre des salaires. Nous en pâtissons toutes et tous :

  • Elles ralentissent la croissance économique.
  • Elles favorisent la corruption au niveau politique.
  • Elles entravent la lutte contre la pauvreté dans le monde.
  • Les inégalités économiques accentuent d’autres inégalités, notamment entre les femmes et les hommes.
  • Les inégalités brisent les espoirs et les ambitions de milliards de personnes qui n’ont pas d’accès à des soins de santé et à une éducation abordable.

Tandis que quelques personnes continuent de s’enrichir, les personnes les plus pauvres restent exclues.

Une des solutions : une taxation équitable

Ensemble, nous pouvons rééquilibrer les choses. Nous pouvons changer les règles pour assurer que les plus riches et les entreprises paient leur juste part d’impôts. Nous pouvons exiger plus de dépenses publiques pour la santé et l’éducation, afin de donner une chance aux populations défavorisées.

Nous pouvons demander que les gouvernements du monde travaillent pour les citoyens, en leur donnant la priorité. Les intérêts des plus riches ne peuvent plus l'emporter sur les intérêts du reste de la population.

Un petit effort pour réduire la pauvreté de moitié

Si chaque pays développé consacrait  0,7% de son PIB à l’aide au développement, ce faible pourcentage permettrait déjà de réduire de moitié la pauvreté dans le monde. En 1970, les pays développés se sont engagés pour la première fois à le faire.

Plus de quarante ans plus tard et malgré cette promesse maintes fois répétée, force est de constater que cet objectif est loin d’être atteint. Les mesures d’austérité réduisent même encore plus les fonds alloués à la coopération au développement. Le travail de développement n’est pas un luxe qu’on peut se permettre de délaisser quand il faut faire des économies. Si plus d’argent était alloué au financement du développement et qu’il était plus efficacement utilisé, nous pourrions combattre à la fois la pauvreté et les inégalités.

Aidez à réduire le fossé

Les gouvernements doivent avant tout être à votre service et au service de tous les citoyens. Les intérêts de la riche élite ne doivent plus continuer à primer sur ceux de tous les autres. Demandez à vos politiciens de travailler à réduire le fossé. Car les inégalités ne sont pas une fatalité, elles résultent de choix politiques et économiques.

 

Que fait Oxfam contre les inégalités?

Avec vous et des milliers d’autres, nous voulons libérer le monde des inégalités extrêmes.

Dans le monde entier, des personnes passent à l'action. Récemment, des mobilisations populaires dans des pays comme le Brésil, le Chili, l'Islande et la Hongrie ont montré que les citoyens ne sont plus prêts à supporter de telles inégalités extrêmes ainsi que ce système aux règles biaisées en faveur des plus riches.

Oxfam appuie ce mouvement grandissant en lançant A égalité ! . Une campagne d'une durée de 5 ans pour mettre un terme aux inégalités extrêmes et pour demander aux décideurs politiques de faire tout leur possible pour équilibrer la balance !

Les inégalités = un choix

Nombreux sont ceux qui croient que les inégalités sont en quelque sorte inévitables, voire une conséquence nécessaire de la mondialisation et des progrès technologiques. Mais ces inégalités criantes ne sont pas une fatalité ; elles résultent de choix politiques et économiques.

Il existe deux facteurs économiques et politiques qui expliquent en grande partie les inégalités extrêmes observées aujourd’hui : le capitalisme sauvage et la mainmise des élites économiques sur le pouvoir.

Un système au service de tout le monde

Ensemble, nous devons appeler les gouvernements partout dans le monde à s'engager à :

  • Garantir que les systèmes fiscaux soient justes et exempts d'échappatoires, afin que les plus riches paient leur juste part.
  • Investir l'argent récolté grâce à une taxation plus juste dans des services publics essentiel, comme l’éducation et les soins de santé universels, afin de donner une chance aux populations défavorisées
  • Garantir que chacun dispose d'un travail décent et d'un salaire équitable.
  • Garantir que les politiques économiques travaillent à éradiquer le fossé entre les femmes et les hommes.
  • Travailler pour les citoyens, en leur donnant la priorité.  Les intérêts des plus riches ne peuvent plus l'emporter sur les intérêts du reste de la population.

Une taxation équitable

Oxfam-Solidarité participe à la campagne mondiale en faveur de l’adoption d’une taxe sur les transactions financières – dite Taxe Robin des Bois. Si une telle taxe était implémentée, par exemple sur la vente d’actions, les bénéfices pourraient être investis dans la lutte contre la pauvreté et le changement climatique.

Trop c’est trop

Le monde est prêt à agir. Et vous ? Nous avons besoin de votre aide. Toute personne rejoignant ce mouvement contre l’inégalité joue un rôle essentiel pour dire aux gouvernements, aux entreprises, et aux autres personnes dans le monde entier que cela suffit. Nous ne resterons plus silencieux alors que les riches s'enrichissent et que le reste de la population est laissée pour compte.

Ensemble, nous pouvons éradiquer les inégalités extrêmes. Ensemble, faisons en sorte que tout le monde soit « A égalité ! »

 

 

Persberichten

 

Oxfam werkt rond dit thema in de volgende landen:

L’austérité n’a fait que paralyser la croissance de l’Europe [..]. Pire, elle contribue aux inégalités, qui contribueront à la souffrance des sans-emplois et des personnes pauvres pour de nombreuses années.

Dr. Joseph Stiglitz, lauréat du prix Nobel d'économie

Lees meer over
Inégalités